×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Hospitalisation à domicile
Le concept s’implante au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:3370 Le 27/09/2010 | Partager

. Matériel médicalisé et soins postopératoires sur demande . Hospidom a le quitus de certains praticiensLe concept est encore peu connu au Maroc. Pourtant, l’hospitalisation à domicile fait déjà figure de bonne vieille recette en Europe et en Amérique du Nord. Au Maroc, il est même encore méconnu de certains professionnels de santé. C’est dans ce flou artistique que Fayçal El Harouchi a choisi de s’engouffrer, en créant Hospidom, la première au Maroc à offrir le service complet de «confort médical à domicile» sur base de location.L’hospitalisation à domicile est une prise en charge à part entière, qui se fait chez le patient, une fois le gros du traitement est assuré par un praticien dans un établissement médical. Une sorte de «permanence des soins et de suivi 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7», s’adressant aux personnes atteintes de pathologies lourdes, nécessitant des soins souvent complexes et fréquents. L’offre de Hospidom permet ainsi de prendre en charge, à leur domicile, les patients souffrant de pathologies lourdes, aiguës ou chroniques, en phase évolutive ou terminale. En règle générale, elle s’adresse à tout patient en convalescence et à mobilité réduite. Bien plus, selon El Harouchi, «le but est de positionner Hospidom comme une entreprise à caractère familial, proche du patient et du praticien». A ce titre, la genèse de son entreprise a consisté (et consiste encore) à recevoir la bénédiction du médecin traitant. Une sorte de quitus d’aptitude palliative à l’hospitalisation prolongée, souvent pas nécessaire et coûteuse, dans les établissements de santé,. Quel est l’intérêt de ce concept? Selon le directeur général de Hospidom, «l’hospitalisation à domicile permet aux patients de rester dans leur environnement, près des leurs, avec des intervenants habituels, si besoin, à savoir médecin traitant, pharmacien, kinésithérapeute, infirmiers». De même, c’est «une réponse concrète au problème de financement du système de santé, lié au vieillissement de la population, et peut-être une réponse à la désertification médicale en zone rurale». On n’en est pas encore là. Car l’offre de Hospidom, créée il y a quelques mois, ne dispose pour le moment que de quelques packs, répartis en deux offres locatives. Un pack de base loué à 800 DH HT les 8 jours, qui se compose d’un lit médicalisé électrique complet et d’une table de chevet inclinable. Sur demande du patient, d’autres éléments peuvent y être adjoints. Ce qui induit un surcoût. B. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc