×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Hépatites B et C: Journée de dépistage gratuit

    Par L'Economiste | Edition N°:2779 Le 19/05/2008 | Partager

    . 1 personne sur 12 infectée et 12 recommandations pour 2012SUIS-JE le numéro 12? C’est sous ce thème que le Maroc célèbre aujourd’hui la journée mondiale des hépatites. L’événement initié au niveau international par l’Alliance mondiale des hépatites (WHA) a pour but de lancer un appel aux gouvernements pour prendre des mesures urgentes pour lutter contre les hépatites chroniques virales B et C. C’est l’association SOS hépatites Maroc, membre de la WHA qui chapote cette manifestation au niveau local. A cette occasion, l’association organise aujourd’hui en collaboration avec le Conseil des pharmaciens biologistes une journée de dépistage gratuit, sous présentation d’une ordonnance médicale. «Tous les laboratoires d’analyses médicales affiliés au Conseil des pharmaciens biologistes participent à cette campagne», indique le professeur Driss Jamil, président de l’association SOS hépatites Maroc. Selon les estimations de la WHA, 500 millions d’individus sont infectés dans le monde par l’hépatite virale chronique, soit une personne sur 12. Au Maroc, les chiffres avancés par l’étude réalisée par SOS hépatites pour la période 2003-2007 sont éloquents. Sur un échantillon de 61.000 personnes, 517 (0,9 %) sont infectées par l’hépatite C. En projetant ce chiffre sur les 33 millions d’habitants que compte le Maroc, c’est 300.000 personnes infectées. Pour l’hépatite B et sur un échantillon de 50.000 personnes, 862 personnes étaient infectées soit 1,7%, donc près de 560.000 personnes touchées au niveau national.Le défi que pose l’hépatite virale consiste en la sensibilisation des autorités sanitaires et des décideurs politiques. «Si on ne s’attaque pas à cette maladie aujourd’hui, elle deviendra un énorme fardeau au cours des 20 prochaines années», souligne Jamil. Il faut donc favoriser des améliorations de la prévention, du diagnostic et du traitement des personnes atteintes des hépatites virales chroniques B et C.Côté traitement, la CNSS s’est engagée à prendre en charge les maladies chroniques et graves à 100%. Le professeur Jamil se félicite de cette réalisation qui va soulager une tranche importante des malades. Par ailleurs, l’Alliance mondiale des hépatites lance un appel aux gouvernements de souscrire à l’initiative «12 demandes pour 2012» qui vise à combattre les hépatites virales. Ces mesures d’engagement s’adressent aux décideurs politiques afin de reconnaître l’impact de la maladie et adopter des mesures abordant le problème du point de vue de la santé publique.A noter que la WHA lance aujourd’hui l’Atlas des hépatites. Cette ressource vise à devenir le premier recueil sur les statistiques et les informations relatives aux hépatites virales B et C.


    Les 12 recommandations

    - Reconnaître ces maladies comme problème de santé publique; - Prendre en charge à 100% les coûts liés au diagnostic et au traitement notamment par l’AMO et le Ramed;- Désigner un responsable pour diriger une stratégie nationale de lutte contre les hépatites B & C;- Développer un «Chemin patient» du dépistage au traitement;- Mettre en place des objectifs mesurables pour la diminution de la prévalence de ces maladies au Maroc;- Définir des objectifs clairs et mesurables pour réduire la mortalité liée aux hépatites virales B & C;- Mettre en place une surveillance de l’évolution de ces maladies;- S’engager à fournir les tests de dépistage et les traitements nécessaires pour éradiquer la maladie;- Soutenir des actions dans le terrain afin de supprimer les pratiques à risque;- Soutenir de larges campagnes de prévention et d’éducation pour la prévention;- Soutenir au Maroc le plan d’action de l’Alliance mondiale des hépatites.Saad Souleymane BOUHMADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc