×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Hausse du prix du pain: Les boulangers rempilent

Par L'Economiste | Edition N°:1658 Le 09/12/2003 | Partager

. Selon eux, l’augmentation ou encore “l’actualisation” du prix est inéluctable et légitime. Ils observent un délai de 15 jours avant de “passer à l’acte”Les boulangers reviennent à la charge. Après la journée de protestation du 8 juillet dernier et le report de l’augmentation de 10 centimes du prix du pain à la veille du mois de Ramadan, les opérateurs revendiquent maintenant plus que jamais cette hausse qu’ils qualifient de “légitime”. Selon eux, la première hausse du prix du pain devait entrer en vigueur le 14 octobre dernier. Mais un accord avait été trouvé entre le syndicat national des boulangers et le gouvernement. Le Premier ministre avait pu convaincre les professionnels de différer leur décision, le temps de trouver une formule pour accompagner cette mesure et éviter la surenchère au cours du mois de Ramadan.Aujourd’hui, les boulangers ne veulent plus attendre. Le Syndicat national des boulangers-pâtissiers vient de tenir une série de réunions durant lesquelles a été dénoncée “la dégradation de la situation sociale et financière” des boulangers. Ces derniers ont décidé de trancher, une bonne fois pour toutes, sur la question de la hausse du prix du pain. Selon eux, pour que le secteur puisse avancer et éviter les fermetures en chaîne de boulangeries, la marge bénéficiaire doit être respectée et le prix du pain “actualisé”. Pour étayer leurs revendications, ils invoquent “la stagnation du prix du pain depuis plus de 14 ans”. Pourtant, indique El Houcine Azaz, président du Syndicat national, “entre-temps, les prix de tous les ingrédients ont augmenté”. A titre d’exemple, la levure est passée de 4 à 9 DH le kg, le gasoil de 3,70 à 5,70 le litre, le sel de 0,40 à 1DH ou encore l’électricité qui est passée du simple au double avec le tarif patenté. “Sans compter la farine et le Smig”, ajoute-t-il. Pour la seule ville de Casablanca, plus d’une centaine de fermetures de boulangeries ont eu lieu jusque-là, précise le président du Syndicat. Selon lui, la logique veut qu’une fois l’augmentation sur les prix des ingrédients effectuée, elle devra être accompagnée systématiquement par une révision à la hausse de celui du pain. Pour le moment, les opérateurs proposent une augmentation de 30 centimes étalée sur trois étapes, à raison de dix centimes par trimestre. Le but étant que la hausse ne soit pas ressentie d’un seul coup par le consommateur, est-il ajouté auprès du syndicat.Suite à la récente augmentation du cours mondial du blé tendre, “la farine de luxe revient à 3,80 DH le kg”, souligne un boulanger. Même la dernière décision du gouvernement de baisser les droits de douane sur le blé tendre ne semble pas arranger le secteur. “Elle n’aura aucun impact en aval de la filière”, est-il ajouté. Pour l’heure, le dossier est entre les mains de la Primature. Quant aux professionnels, ils préfèrent observer un délai de 15 jours avant de passer à l’acte.


La baguette homologuée

Une étude récente a été effectuée par les professionnels de la boulangerie affiliés au syndicat national. Il en ressort que le prix de revient de la baguette la plus consommée par les couches défavorisées, dite “homologuée”, dont le poids réglementaire est de 200 g, est de 1,23 DH. Et ce, sur la base d’un prix de la farine de luxe plafonné à 3,63 DH le kg. Or, actuellement, la farine de luxe revient à environ 3,80 DH le kg, alors que le prix du pain de 200 g est fixé, depuis 1988, par les pouvoirs publics à 1,10 DH. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc