×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Haj: Moins d’escroqueries cette année?

Par L'Economiste | Edition N°:2742 Le 26/03/2008 | Partager

. Inscriptions du 24 mars au 9 avril. Vers une libéralisation du marché?Les inscriptions pour la nouvelle saison du Haj ayant débuté, les agences de voyages partenaires seront bientôt débordées. La Fédération nationale des agences de voyages marocaines (FNAVM) a brossé pour l’occasion un tableau du contexte actuel entourant le Haj. Celui-ci fait l’objet d’une demande de plus en plus forte. 120.000 demandeurs ont été enregistrés pour l’année 2007. Mais les heureux élus ont été au nombre de 32.000 seulement. 27% des pèlerins avaient opté pour les services des agences de voyage. Celles-ci ont été choisies selon différents critères, portant notamment sur le budget, la notoriété et l’expérience, ainsi que la qualité du produit offert. Cette dernière est axée principalement sur l’hébergement et le transport. 162 agences ont participé à la dernière opération de 2007, avec une moyenne de 47 pèlerins par agence. Plus de 3.500 visas Moujamala (délivrés par l’Arabie saoudite) ont été accordés, dont 70% traités en informel.La FNAVM prévoit de revoir ses objectifs à la hausse pour cette année. Pour ce faire, elle prévoit d’améliorer la qualité de la prestation, notamment à travers l’hébergement en chambres doubles, avec lits supplémentaires à la demande, la formule de demi-pension à La Mecque et à Médine, d’optimiser l’encadrement religieux et les conditions d’hébergement, d’inviter les compagnies aériennes à améliorer leurs propres prestations… En outre, la FNAVM s’engage à sélectionner rigoureusement les meilleures agences de voyages, et à mettre en place un contrôle permanent avec le ministère de tutelle. D’autres engagements sont prévus, dont une garantie financière. Le pèlerin qui y souscrit est pris intégralement en charge, en cas de défaillance de son agence de voyages. Celle-ci pourrait être poursuivie par la FNAVM pour le recouvrement des sommes dues. Une assurance facultative d’annulation est également au programme, elle serait de l’ordre de 0,5% du prix du forfait voyage. Des négociations avec deux compagnies d’assurances sont en cours à ce sujet. Un code de déontologie a été élaboré par la FNAVM, afin que le client puisse bénéficier de services exemplaires et irréprochables.Les projections pour 2009 prévoient d’annuler la répartition du quota entre les agences de voyages. Celle-ci serait injuste dans tous les cas de figure, et serait source de scissions. Le nouveau modèle serait un système «gagnant-gagnant», dans lequel le département du Tourisme jouerait le rôle de garde-fou, et où les agences gagneraient en compétitivité. Le pèlerin y trouverait davantage d’intérêt, car la libéralisation du «marché du Haj» améliorerait la qualité des prestations des agences, via le jeu de la libre concurrence. Pour cela, une étape préalable est nécessaire. Des conventions avec les principales administrations concernées par le pèlerinage devront être conclues. Une labellisation des agences de voyages serait également souhaitable, pour peu que ces dernières respectent les conditions d’éthique et de professionnalisme.


Inscriptions ouvertes

Les aspirants au titre de Haj peuvent désormais postuler pour la session de 2008. L’opération d’inscriptions a été lancée par la Commission royale chargée du pèlerinage. Elle a démarré le 24 mars et devrait durer jusqu’au 9 avril prochain, selon un communiqué du ministère des Habous et des Affaires islamiques. Les candidats auront un choix d’inscription entre deux listes: la première sera réservée à ceux qui souhaitent voyager sous l’égide du ministère des Habous et des Affaires islamiques. Quant à la seconde, elle sera ouverte à ceux qui préfèrent s’adresser aux agences de voyages, qui demeurent des partenaires incontournables pour ce genre d’opération. Cependant, pour l’instant, les inscriptions ne sont pas très nombreuses, à cause du manque de médiatisation. A.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc