×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

En bref

Haro sur le tourisme sexuel
Par L'Economiste | Edition N°:470 Le 24/03/1999 | Partager

LA compagnie française Air France a commencé à diffuser sur ses vols long-courriers une vidéo destinée à dissuader les passagers de devenir des «touristes sexuels» occasionnels en commettant des actes sexuels sur des enfants lors de leurs voyages à l'étranger.
«L'enfant n'est pas une curiosité locale», affirme ce spot sobre, qui rappelle que «toute personne coupable d'atteinte sexuelle sur un enfant sera poursuivie sur le lieu du délit ou dans son pays d'origine». Ce message en français et anglais, diffusé durant un an à l'initiative de l'organisation ECPAT (End Child Prostitution pornography and Trafficking), s'adresse aux pédophiles «occasionnels» qui «se laissent tenter» parce que l'exotisme les incite à passer à l'acte ou que l'éloignement leur laisse croire à l'impunité.
De son côté, la compagnie allemande Lufthansa diffuse déjà le même type de vidéo, à l'initiative de l'Association Terre des Hommes.
Selon l'ONU, au moins un million d'enfants dans le monde seraient la proie de réseaux de prostitution, dont les deux tiers en Asie. Mais le phénomène s'est vite répandu dans d'autres régions et semble «exploser» actuellement à Cuba et en République Dominicaine, mais aussi en Europe de l'Est.

(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc