×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique Internationale

Guichet bancaire: Clignez de l'oeil pour retirer de l'argent

Par L'Economiste | Edition N°:460 Le 10/03/1999 | Partager

· N'ôtez ni lunettes, ni lentilles, cela ne change rien
· Une nouvelle génération de distributeurs de billets est née
· Principe: Reconnaissance par l'iris
· Expérimentation en cours dans plusieurs pays


Sans carte de crédit ni code secret, imaginez-vous en train de retirer vos 100 ou 200 DH d'un guichet de distribution bancaire par un simple clin d'oeil. Ce n'est pas de la science fiction, mais une nouvelle technologie d'identification par l'iris en phase d'expérimentation en Ecosse. C'est cette partie colorée de l'oeil propre à chaque être humain qui a servi de base à la future génération de distributeurs de billets.
Le principe est simple. Chaque client qui se présente au guichet automatique doit décliner son identité par un simple clin d'oeil à une caméra incorporée dans le distributeur. Plus besoin de disposer d'un code secret, ni d'une carte de crédit. C'est le programme mis au point par M. John Daugman, professeur à l'Université de Cambridge, qui équipe cette première génération de distributeurs. Il va permettre de mesurer et d'analyser les 266 paramètres qui caractérisent un iris à partir d'une cartographie prise par une caméra vidéo.
La fiabilité de ce nouveau procédé en stade d'expérimentation à travers plusieurs pays, l'Angleterre, l'Italie, la Norvège et la Turquie, est basée sur le caractère unique et résistible de l'iris. Contrairement aux empreintes digitales, rien ne pourra altérer cette partie colorée de l'oeil, même une opération chirurgicale. L'iris reste le même malgré tous les aléas de la vie depuis sa stabilisation à l'âge de 18 mois jusqu'à la mort. Autre atout sécurisant, même les jumeaux parfaits disposent d'iris différents.
Le préalable à accomplir pour chaque client qui compte bénéficier de ce nouveau système d'identification est l'enregistrement de son iris auprès de son agence locale. La durée de cette opération de dépôt numérique de la nouvelle identité est de 30 secondes. Le port des lentilles ou des lunettes n'a aucun incident sur la prise d'une copie conforme de l'iris.
Intéressé par cette solution technologique, le leader américain de fabrication de distributeurs NCR a commencé déjà la production de prototypes offrant la fonctionnalité d'identification par l'iris. Le pari commercial de NCR n'est pas fortuit. Plusieurs banques ont exprimé leur intérêt pour cette nouvelle génération de guichet. Les distributeurs à base d'identification par la partie colorée des yeux permettront de réduire les coûts du personnel dédié à la clientèle du guichet. Plus intéressant encore, l'utilisation de ces terminaux va encourager le secteur bancaire à élargir la gamme de ses services au lieu de se limiter à la fonction traditionnelle de retrait des billets de banque.
Vu les garanties de sécurité offertes par cette identification, certaines banques vont plus loin en enlevant dans un proche avenir toutes les restrictions imposées pour le plafond de retrait de l'argent.

Rachid JANKARI (AFP)



  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc