×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Groupe Schneider: Les deux filiales se dotent d'un immeuble intelligent

Par L'Economiste | Edition N°:109 Le 23/12/1993 | Partager

Les deux filiales du groupe français Schneider, Merlin Gerin et Télémécanique déménageront dans leur nouveau siège au début de l'année 1994. Il s'agit d'un immeuble intelligent équipé en réseaux de communication par la société française Alcatel Réseaux d'Entreprise.

Merlin Gerin et Télémécanique déménageront au début du mois de janvier dans leur nouveau siège au centre de Casablanca, quartier Palmier. C'est un immeuble dit "intelligent" équipé en réseaux par le groupe français Alcatel.

Il permet aux employés de disposer de 250 prises modulaires sur des plinthes. Ces prises peuvent servir pour le téléphone, le fax, la connexion informatique ou la transmission d'images en fonction de l'affectation qui leur est attribuée au niveau du central.

Une personne peut également changer de place: en transportant son poste de travail, elle gardera le même numéro de poste. Au niveau du central de distribution, le câble qui était affecté au numéro initial devra être déplacé au numéro du nouveau poste. Cette installation réseau permet également à différentes architectures informatiques de dialoguer entre elles.

Redistribution de l'espace

Il était nécessaire à Merlin Gerin et Télémécanique de disposer de locaux "High Tech". Leur fusion est prévue pour les prochains mois et donc une nouvelle répartition de l'espace sera effectuée. Par ailleurs, le matériel informatique de Télémécanique est un IBM36. Quant au gros système situé à l'usine de Merlin Gerin à Had Soualem, c'est un Hewlett Packard 3000. Pour plus de sécurité, la solution Alcatel permet le passage du "mode bus" relatif à IBM au "mode étoile". Transposé au domaine électrique, le "mode bus" signifierait une installation en série, un "mode étoile" serait une installation parallèle. Ce passage est effectué à l'aide d'un convertisseur actif dans le central. Ce dernier comprend des parties ressources et des parties de distribution de ces ressources. Au niveau du contrôle, le responsable peut interroger chaque élément, déconnecter les stations perturbatrices et contourner les liaisons défectueuses.

"L'environnement informatique évoluant rapidement, le modèle de gestion permet une protection optimale des investissements", explique Thierry Moreaud, ingénieur commercial de la société française Alcatel Réseaux d'Entreprise.

Ainsi, le câblage proposé pour le siège de Merlin Gerin Télémécanique peut accueillir un système de cartes interchangeables afin de pouvoir faire évoluer l'installation (intégration de nouvelles architectures informatiques ou l'introduction de techniques de gestion de réseau). Le système installé pourra alors supporter les technologies Ethernet ou Token Ring ou autres types de réseaux. Ethernet est le choix habituel pour les petits réseaux, ainsi que dans certains environnements comme UNIX. Token Ring est utilisé dans environnements IBM et compatibles. Les deux peuvent cohabiter dans les réseaux dits hétérogènes.

Le câblage utilisé est de "niveau 5", intégrant la visiophonie ou la transmission d'images. "C'est un câble dernière technologie", selon M. Moreaud. Il transporte les informations à une vitesse de 100 méga-Hertz. Son impédance (résistance) est de 120 Ohms, ce qui lui garantit d'être homogène à toutes autres catégories de câbles. Etant écranté, il est protégé contre les perturbations.

L'installation a été effectuée par la société française Trema Câbling. Alcatel Réseaux d'Entreprise est le maître d'oeuvre. Elle a facturé 1.100 Francs français la prise (260 prises). L'entreprise a effectué l'ingénierie et les tests. Elle assure, par ailleurs, une garantie de cinq ans.

Fusion des deux filiales

Le siège de Merlin Gerin-Télémécanique est conçu sur 6 étages. Sans trop de luxe, il apparaît fonctionnel. Chacune des deux sociétés disposera de deux étages. Les deux premiers étages sont communs. L'un est prévu pour un show-room des produits des deux entités et pour l'accueil des clients.

Le deuxième étage comprend des salles de formation et de réunions et une cafétéria qui sera étendue à la terrasse aménagée.

Le rez-de-chaussée servira au stockage des produits commercialisés par Télémécanique. La gestion du stock est informatisée. Un mini-réseau devra ainsi communiquer avec le système informatique central via le réseau d'Alcatel.

Télémécanique couvre une large gamme de produits allant du bouton-poussoir à l'automate programmable. L'activité de Merlin Gerin est la fabrication d'équipements électriques (Cf L'Economiste du 23 septembre 1993). La fusion des deux sociétés a pour objectif, selon M. Pierre Lafay, responsable de l'Organisation Industrielle, "de présenter au client une offre globale et de se démarquer ainsi de la concurrence".

Laïla TRIKI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc