×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Grands projets conventionnés pour un montant de plus de 11,5 milliards de DH

Par L'Economiste | Edition N°:672 Le 31/12/1999 | Partager

· Le plus gros investissement sera réalisé par Golden Western & Mediteranean Growth Fund, soit 172 millions de Dollars

· Les conventions signées avec le gouvernement portent sur l'application des dispositions de l'article 7-1 de la Loi de Finances de l'année dernière


Les contrats d'investissements signés ou en négociation entre le gouvernement et des investisseurs privés étrangers représentent une enveloppe globale de 11,5 milliards de DH dont 78% avalisés concernent essentiellement le secteur touristique. C'est M. Fathallah Oualalou, ministre de l'Economie et des Finances, qui a fait cette annonce lors d'une réunion dernièrement avec les députés de la Commission des Finances et du Développement Economique de la Chambre des Représentants. En effet, la liste des projets ayant bénéficié d'une convention passée avec le gouvernement est longue.
Le plus gros investissement sera réalisé par Golden Western & Mediteranean Growth Fund pour un montant de 172 millions de Dollars, soit environ 1,7 milliard de DH. Ce consortium américano-européen compte réaliser plusieurs projets dont l'un concerne les télé-
communications pour l'exploitation de données par satellite et la réalisation de câblage en fibre optique. Coût de l'opération: 90 millions de Dollars. Ce groupement prévoit de construire deux hôtels (4 et 5 étoiles) et un golf de 18 trous pour une enveloppe de 60 millions de Dollars. Autre projet du consortium, la réhabilitation de la médina d'Essaouira en construisant des maisons et des hôtels (16 millions de Dollars). A cela s'ajoute le transport par hélicoptère entre Casablanca, Marrakech et Essaouira qui nécessitera un investissement de 6 millions de Dollars.

L'Américain Bechtel figure également sur la liste. Ce groupe compte investir 100 millions de Dollars dans un projet sur la baie de Taghazaoute dans la région d'Agadir. Il s'agit d'un village touristique avec 10 hôtels, 5 villages de vacances, 1.000 villas et 4.500 appartements et d'un port de plaisance. A la clé, 10.000 chambres et 1.600 emplois créés. Toujours dans le tourisme, Strategic Partners, fonds d'investissement amériocano-europoéen, prévoit de réaliser deux complexes à Marrakech pour une enveloppe de 100 millions de Dollars. Le premier, sous forme de 250 suites de luxe, sera géré par la chaîne Ritz Carlton. Le second, un hôtel de 450 chambres, sera dirigé par Mariott. Deux parcours de golf de 18 trous chacun y seront construits. La réalisation du projet créera 800 emplois.
Quant à Homit, groupement maroco-suédo-portugais, il envisage d'édifier à Bouznika un hôtel de 120 chambres, 180 appartements-hôtels, 100 villas, 80 bungalows et un golf de 18 trous. Montant de l'investissement, 54 millions de Dollars et 1.300 emplois à créer.
D'autres projets ont été conventionnés. Il s'agit de ceux présentés par les groupes Accor, Tikida, Britani Majestic Hotels, Sol Melia, Malabata et Ahlen(1).
Rappelons que les conventions signées avec le gouvernement portent sur l'application des dispositions de l'article 7-1 de la Loi de Finances de l'année dernière. Cet article dispose que "les entreprises qui s'engagent à réaliser un investissement d'un montant égal ou supérieur à 500 millions de DH peuvent bénéficier de l'exonération du droit d'importation, du PFI et de la TVA à l'importation des biens d'équipements, matériels et outillage nécessaires à la réalisation de leur projet". Cette exonération est accordée également aux pièces détachées et accessoires importés en même temps.

(1) Cf L'Economiste du 6 décembre 1999.


Projets en négociation


Les projets industriels et de services sont en cours de négociation avec l'Etat. Ils doivent aboutir au cours des semaines prochaines. Il s'agit notamment de l'exploitation d'une mine d'or à Akka pour un montant de 700 millions de DH. Ce projet est présenté par AGM-ONA.
La Sonasid compte réaliser un projet de laminoir d'acier, Maghreb Tube, un complexe de laminage à froid de la tôle et l'ONDA, l'extension des infrastructures aéroportuaires. Le montant de chacun de ces trois projets est de 600 millions de DH.

Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc