×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Grandes manoeuvres autour de la convergence téléphone-Net

    · BT plus Microsoft: Le GSM directement sur l'ordinateur

    Par L'Economiste | Edition N°:441 Le 11/02/1999 | Partager

    Trois spécialistes de logiciels de navigation sur Internet (Microsoft, Netscape et Cisco Systems) ont annoncé cette semaine leur association respective avec trois groupes de télécommunications (British Telecom, Nextel et Motorola). Ainsi, Microsoft et British Telecom d'une part, Netscape et Nextel d'autre part, et enfin Cisco Systems et Motorola auront désormais pour objectif de développer de nouveaux services liant téléphonie mobile et Internet.
    Les plus en avance sont Netscape et Nextel. Ils ont créé un service, Nextel Online, qui permettra à l'utilisateur de se connecter à Internet grâce à un téléphone portable muni d'un écran, capable de traiter voix et données.
    Ce nouveau produit, dont le prix n'est pas encore connu, sera commercialisé, à partir de mi-1999. L'utilisateur pourra avec son téléphone mobile faire du commerce en ligne, accéder à un réseau d'informations, recevoir son courrier électronique, sans avoir besoin de se connecter à un micro-ordinateur. Il pourra dans un aéroport ou chez un client se connecter sans fil à son ordinateur et envoyer un rapport ou passer une commande.
    Microsoft et British Telecom ont fait le même pari. Ils démarreront leurs essais au printemps au Royaume-Uni et les premiers services devraient être lancés dans plusieurs pays au début de l'an 2000. «Le partenariat de BT avec Microsoft comble le fossé entre l'informatique et les communications mobiles», a déclaré Andy Green, directeur de la stratégie et du développement du groupe de télécoms.
    Motorola et Cisco prévoient pour leur part d'investir ensemble un milliard de Dollars (10 milliards de DH) dans les quatre à cinq ans à venir, pour mettre en place un réseau de ce type. Le but est entre autres de rendre possible l'accès par la force de vente mobile d'une entreprise aux informations sur les clients contenus dans les ordinateurs centraux de la société, l'envoi de courrier électronique audio par des personnes en déplacement ou la fourniture sur demande d'informations par les média à leurs clients. Les deux groupes ont l'intention de créer quatre centres techniques de support à Internet dans le monde afin d'encourager l'innovation dans les télécommunications mobiles.

    Nadia BELKHAYAT (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc