×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Grande enquête L’Economiste-Sunergia
44% des jeunes: Al Qaïda n’est pas terroriste

Par L'Economiste | Edition N°:2199 Le 24/01/2006 | Partager

. Plus on est pauvre, plus on aime Al Qaïda. 76% des jeunes condamnent l’intervention américaine en IrakPOUR 44% des jeunes Marocains de 16 à 29 ans, Al Qaïda n’est pas une organisation terroriste. Cette question, très sensible, a été posée en septembre 2005, c’est-à-dire avant la prise en otage des deux Marocains, Boualem et Mouhafidi, qui a eu lieu le 20 octobre. On ne sait pas si cet enlèvement et le sort toujours incertain qui est fait à nos deux compatriotes, ont ou pas changé le point de vue des jeunes. Au moment de l’enquête, 38% de notre échantillon ont répondu qu’«ils ne savaient pas si Al Qaïda est une organisation terroriste ou pas». Ce fort taux d’ignorance est-il vraiment une ignorance ou un désir de ne pas livrer son opinion? Impossible de savoir.Toujours est-il que les garçons, à 50% d’entre eux, pensent qu’Al Qaïda n’est pas une organisation terroriste, contre 19% qui pensent qu’elle l’est. Et, surprise, 31% de jeunes hommes disent qu’ils «ne savent pas si Al Qaïda est une organisation terroriste». L’âge n’est pas un déterminant significatif.Chez les filles, 37% disent «qu’Al Qaïda n’est pas une organisation terroriste», contre 17% (c’est-à-dire à peu de chose près comme chez les garçons) qui qualifient de «terroriste» l’organisation de Ben Laden. Plus encore que chez les garçons, les filles se tiennent, à 47%, à distance en répondant qu’elles «ne savent pas». Il reste donc une majorité relative qui pense qu’Al Qaïda n’est pas une organisation terroriste. Ce résultat est à rapprocher des avis sur l’intervention américaine en Irak: pour 76% des jeunes l’intervention américaine en Irak est inutile et négative «pour l’Irak et la région du Moyen-Orient». Il y a une réelle condamnation de la politique américaine chez les jeunes Marocains. De là à penser qu’Al Qaïda représente le contre-pouvoir, il n’y a qu’un pas, que nos lecteurs sont libres de franchir s’ils le veulent. La différence, selon la classe sociale, est frappante: 30% des jeunes aisés (catégorie socioprofessionnelle A/B, la leur ou celle de leurs parents) sont sûrs que l’organisation de Ben Laden est une organisation terroriste, contre 19% pour les CSP C et 12% pour les CSP D. Inversement, plus on est pauvre, plus on affirme le contraire: «Al Qaïda n’est pas terroriste». 50% des jeunes défavorisés le pensent, 42% des jeunes de la CSP C, et (quand même) 34% des A/B.Entre ruraux et urbains, la différence existe, mais moins significative: 49% des ruraux déclarent qu’elle n’est pas terroriste, contre 41% en ville.Mouna KADIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc