×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Grand-messe de l’Internet à Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:2303 Le 22/06/2006 | Partager

. Une manifestation organisée par Agence nationale de réglementation des télécommunications du 26 au 30 juin . Etat des lieux des noms et domaines Régisseur international des noms de domaines Internet (.org, .com), et plus exactement de la délégation de ces noms à des entités responsables, l’Icann (Internet Corporation For Assigned Names and Numbers)est invité à Marrakech, du 26 au 30 juin, pour une rencontre internationale. L’organisation y dressera, à l’invitation de l’ANRT (Agence nationale de réglementation des télécommunications), un état des lieux mondial du nommage sur Internet. Et c’est le président du conseil de l’Icann, Dr Vint Cerf, considéré comme l’un des manitous de l’Internet, qui interviendra. Ce sera aussi l’occasion pour cette organisation de tenir son conseil d’administration, de présenter les dossiers en cours et les futurs points sensibles dans la gouvernance de l’Internet. Ce rendez-vous scientifique a l’ambition de permettre au Maroc et au continent africain de s’impliquer davantage dans l’élargissement de la diffusion d’Internet auprès du grand public. Mais il s’agit de revenir sur plusieurs autres thèmes d’actualité. Rappelons que la pression est grande autour de l’Icann qui a tout récemment refusé d’octroyer la domination xxx pour définir des sites pornographiques, et vient d’approuver le suffixe de premier niveau «.tel», pour répertorier l’ensemble des solutions de communication de son propriétaire. La rencontre de Marrakech promet à ce titre d’être chaude. Car il ne faut pas oublier qu’une organisation américaine comme l’Icann, sous tutelle des autorités nord-américaines souffle le chaud et le froid dans le monde de l’Internet. A Marrakech, les organisateurs visent à sensibiliser les instances nationales et régionales aux enjeux de la gouvernance en matière d’Internet et de permettre aux Africains d’être plus actifs et plus visibles sur la scène internationale dans un domaine en pleine évolution. La réunion de l’Icann sera tenue sous forme de séances plénières, de tables rondes et d’ateliers. Identifiés parmi les thèmes, le «développement de l’Internet et sa gouvernance, «les visions mondiales, régionales et marocaines» sont au programme. L’Afrique est aussi à l’honneur avec deux ateliers spécifiques qui lui sont particulièrement consacrés.


Carte de visite

Créé en 1998, l’Icann se donne pour mission de préserver la stabilité opérationnelle d’Internet. Son rôle aussi est «de promouvoir la concurrence, d’assurer une représentation globale des communautés Internet, et d’élaborer une politique correspondant à sa mission suivant une démarche consensuelle ascendante». Ses attributions comprennent entre autres la coordination des éléments techniques pour préserver la connectivité universelle de l’Internet, la supervision des tâches liées au fonctionnement des noms de domaines et aussi l’engagement de toute action juridique nécessaire.Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc