×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Galenica parie sur le marché des lotions capillaires

Par L'Economiste | Edition N°:1906 Le 30/11/2004 | Partager

. Ce laboratoire lance un produit à base de plantes. Les effets du Regenor et du Minoxidil s’arrêtent à l’interruption du traitement. L’alopécie touche 50% des hommes au MarocAu secours, mes cheveux se font la belle! Et ce n’est pas les recettes (parfois malodorantes) de grand-mère, huiles aux multiples plantes, jus d’oignons ou ail frotté sur le cuir chevelu qui les feront revenir. Irrémédiable dit-on, la chute de cheveux, ou plus exactement l’alopécie androgénétique, est très répandue au Maroc. Et ce sont les hommes (50%) qui en souffrent le plus. Les femmes sont également concernées mais à un degré moindre. Et chez elles, l’alopécie se manifeste en majeure partie, à l’approche de la ménopause.Sinon dans plus de 95% des cas, c’est le facteur androgénétique qui en est responsable. L’hormone mâle nommée testostérone est présente tant chez l’homme que chez la femme, mais en quantité moindre. La chute des cheveux est provoquée par la création d’une nouvelle hormone qui apparaît lorsque la testostérone entre en contact avec une enzyme nommée 5-alpha reductase. Ainsi, la dihydrotestostérone (DHT), qui a pour conséquence de sensibiliser les follicules pileux pour ensuite provoquer la chute des cheveux et causer les effets bien connus de la calvitie.La perte des cheveux est fréquente chez l’homme de 40 à 50 ans, mais elle peut aussi toucher les plus jeunes (à l’adolescence) et les femmes. Le traitement de cette chute de cheveux est compliqué. «Il n’y a pas de remède miracle», souligne Hakima Lakhdar, chef de service de Dermatologie du CHU Ibn Rochd à Casablanca, lors d’une conférence de presse organisée le 24 novembre à Casablanca par les Laboratoires Galenica. Seul le Minoxidil à 2 ou 5% représente un palliatif. Son effet ne démarre qu’à partir de 3 mois de traitement et s’arrête avec l’interruption du produit (traitement suspensif). Un traitement chirurgical, le plus souvent par microgreffes ou par chirurgie de transposition, est la seule solution à long terme. Pour leur part, les laboratoires pharmaceutiques Galenica se sont intéressés à une nouvelle formule (à base d’extraits de plantes médicinales, de vitamines, d’acides aminés, d’enzymes et oligo-éléments) différente du Minoxidil. Cette lotion capillaire, baptisée Regenor, est vendue en pharmacie à 385 DH. «Depuis une quinzaine d’années, nos cellules de recherche et développement se sont intéressées à cette pathologie. Regenor est le fruit de ce long travail», souligne Abdelghani El Guermaï, PDG des Laboratoires Galenica.


Résultats cliniques

Regenor a été testé sur 48 personnes pendant 12 mois sous le contrôle du service de dermatologie du CHU Ibn Rochd. «Au début, j’étais réticente à l’idée de tester ce produit. A part le Minoxidil, on ne croit pas beaucoup dans les produits antichute», souligne Pr Lakhdar. Ensuite, son service a mené une étude clinique sur 48 personnes: la moitié a été traitée par le Minoxidil et l’autre moitié par Regenor. Les patients, âgés entre 16 et 60 ans, ont été suivis durant 12 mois. Selon les résultats de l’étude, parmi les 24 personnes traitées par Regenor, 12 ont eu des résultats excellents (contre 7 traitées par Minoxidil) et 7 ont affiché de bons scores (contre 9 dans le deuxième groupe). Quatre patients sont arrivés à des résultats moyens contre sept parmi ceux traités par Minoxidil. En revanche, une personne dans chaque groupe a eu de mauvais résultats. Regenor, à l’instar du Minoxidil, est suspensif. Son effet s’arrête dès l’interruption du traitement qui nécessite au minimum 9 mois pour obtenir des résultats satisfaisants. Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc