×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Galaxie de Rabat est l'une des rares galeries disposant d'un parking pour les clients

Par L'Economiste | Edition N°:471 Le 25/03/1999 | Partager

Des boutiques inexploitées c'est un phénomène qui touche aussi les centres commerciaux de Rabat. La Galerie Galaxie située sur la route des Zaër à Rabat compte 37 magasins dont seulement 25 sont exploités. Mais ces magasins ne sont pas souvent ouverts. "Cette situation nous gêne un peu dans la mesure où la galerie devient sombre", indique Mme Jamila Lahllali, propriétaire de l'agence de voyages Secure Travel.
Dans cette galerie, comme dans la plupart de celles de Casablanca, les magasins ont été achetés par des non-professionnels du commerce. "Les propriétaires issus de familles aisées ne cherchent pas à gagner leur vie à travers ce commerce. Leur but consiste uniquement à occuper l'épouse ou la fille", précise Mme Lahllali.

La Galerie Galaxie a été ouverte en 1993. Tous les magasins ont été vendus, dont certains avant même la fin de la construction. Le prix du m2 avoisine les 10.000 DH. Les commerçants profitent de la proximité des quartiers résidentiels où sont logés des ambassadeurs et des hauts fonctionnaires d'Etat. "C'est un potentiel important qui constitue notre principale cible", confie Mme Lahllali qui ne compte pas vraiment sur la clientèle de passage.
A noter que, dans cette galerie, il n'existe pas encore de statuts déposés au tribunal. Par conséquent, le centre commercial ne dispose pas d'un syndic qui pourrait défendre les intérêts des commerçants et initier des actions de promotion. "Actuellement, les statuts sont en cours de préparation et nous aurons bientôt notre syndic", rassure Mme Lahllali. Le syndic devra se pencher aussi sur les horaires d'ouverture et de fermeture de la galerie. Cette dernière ouvre en fonction des horaires de bureau.
Et pourtant le promoteur avait promis aux acquéreurs de prendre en charge le gardiennage et la surveillance. Cette clause n'a pas été respectée, regrettent les propriétaires de magasins. A signaler aussi que Galaxie est l'une des rares galeries qui disposent de leur propre parking pour les clients.

Hicham RAÏQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc