×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

France/Immigration
Augmentation pour motif familial et de travail

Par L'Economiste | Edition N°:2736 Le 17/03/2008 | Partager

. + 12% pour les entrées d’étudiants L’immigration légale pour motif familial a continué à croître en 2006 (+4,8%) ainsi que pour motif de travail (+15,2%), révèle le rapport de l’Observatoire statistique de l’immigration et de l’intégration publié vendredi dernier. Le rapport statistique de l’Observatoire souligne que l’année 2006 a connu une stabilisation du nombre d’entrées d’étrangers obtenant un titre de séjour d’un an et plus: 184.134 personnes en 2006 contre 184.208 en 2005. En revanche, le nombre de ces entrées a baissé de 7,3% depuis 2004, année du précédent rapport de l’Observatoire. Mais cette stabilisation cache des évolutions contrastées. Ainsi, si entre 2005 et 2006, les admissions au séjour pour raisons familiales ont augmenté de 4,8% (+4.612) et celles au titre du travail de 15,2% (+1.534), il y a eu une baisse de 47% (-6.413) des entrées au titre de l’asile.  Les entrées d’étudiants ont, elles, augmenté de 2,5% (+1.179) sur la période.  En ce qui concerne les admissions pour raisons familiales, que le gouvernement entend réduire au profit de l’immigration «de travail», le rapport note que l’augmentation de près de 5% sur un an est essentiellement due à l’opération de régularisation de l’été 2006 organisée par Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur. Dans le cadre d’une circulaire publiée le 13 juin 2006, Nicolas Sarkozy avait en effet autorisé la régularisation de 6.924 parents sans papiers d’enfants scolarisés. En revanche, le nombre de bénéficiaires du regroupement familial a baissé de 21%. Ces bénéficiaires (12.873 personnes) restent très majoritairement (71%) originaires d’Afrique, les Européens comptant pour 16%  et les flux américain et asiatique pour 13%.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc