×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

France: les transports routiers se modernisent

Par L'Economiste | Edition N°:23 Le 02/04/1992 | Partager

Dans le but de renforcer les liens avec leurs clients, les compagnies de transport routier ont lancé une grande opération de modernisation: accroissement des rapprochements et acquisitions, lancement de nouveaux services, sophistication des équipements utilisés, informatisation accrue...
Cette offensive intervient au moment où le secteur, comptant 35.000 professionnels et 300.000 employés, connaît un recul après cinq années consécutives de croissance significative.
Les difficultés, directement issues d'une conjoncture défavorable traduite par la baisse du trafic (-9% l'année dernière), se font sentir chez les grands et moins grands du transport routier.
Calberson, qui dépend de la SNCF, a ainsi accusé, pour la troisième fois, une baisse de ses bénéfices, mais devrait, grâce à la restructuration menée activement, notamment à l'étranger, reprendre du souffle et enregistrer un bénéfice de 100 millions de Francs, cette année, et de 160 millions en 1993.
Dans ce contexte, ce sont les entreprises qui ont une solide assise financière qui seront les mieux placées puisque les investissements deviennent de plus en plus lourds et les clients de plus en plus exigeants.
Parmi ces entreprises, on cite Mory (groupe Novalliance), Prost (acquis l'an dernier par le leader du transport de colis, United Parcel Services), Via Location ou Heppner qui tente de se spécialiser dans la ligne de transport France-Allemagne.
Hormis l'aspect financier, l'autre atout pour se hisser aux positions de leaders reste la maîtrise de la technologie de pointe. En témoignera la 9ème semaine internationale du transport et de la logistique qui aura lieu la semaine prochaine au CNIT - La Défense, en France.
A côté de l'informatique, qui est assez répandue chez les transporteurs, et des systèmes de code-barres, pour le suivi des marchandises, dont la vulgarisation sur l'ensemble de la France devrait être effective dans les mois qui viennent, l'utilisation des nouvelles technologies de communications est encore marginale.
On y trouve notamment le repérage des véhicules par satellite et l'utilisation "d'un système de localisation d'une grande précision avec possibilité d'échanges d'informations dans les deux sens entre le véhicule et le siège de la société".
Cette dernière technique de communication, l'une des plus intéressantes en fait, est déjà mise en place chez Dentressangle.
En constituant, par ailleurs, un réseau européen, devenu indispensable vu l'accroissement des échanges et activités transnationaux, les transporteurs routiers ajoutant une flèche à leur arc.
Conscients de l'enjeu que constitue l'acquisition d'une dimension européenne, Ducros, Mory, Dentressange, Giraud, Resano-Cofatir et d'autres ont engagé des politiques de rapprochements ou d'acquisitions qui se sont succédées à rythme accéléré.
Pour satisfaire enfin leurs clients qui cherchent à diminuer le nombre de leurs prestataires, les sociétés de transports ont élargi l'éventail de leurs services en proposant l'entreposage, la gestion des stocks, le contrôle des marchandises et l'emballage.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc