×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

France Expo 2004: Mettre des passerelles entre PME des différentes régions

Par L'Economiste | Edition N°:1723 Le 11/03/2004 | Partager

. Circulation de l'information et suivi pour élever le niveau des contacts. Les PME françaises s'intéressent particulièrement au Maroc DÈS la première heure de l'exposition, la grosse machine s'est mise en branle. Les visiteurs sont venus nombreux. La première impression qui se dégage est le professionnalisme et la qualité d'organisation de ce rendez-vous. La deuxième édition de France Expo qui a ouvert le10 mars au Parc des expositions de l'Office des Changes à Casablanca, s'annonce aussi fructueuse que la précédente. Sur 9.000 m2, plus de 350 entreprises venant notamment de 17 régions françaises (parmi 26 que compte l'Hexagone) exposent leurs produits, services et savoir-faire. Pour Jean-Pierre Trotignon, directeur général d'UbiFrance, l'Agence française pour le développement international des entreprises, “il est naturel que les entreprises françaises viennent au Maroc”. Cette structure joue le rôle de facilitateur des contacts entre les entreprises françaises et celles de 118 pays dans le monde. Dans la matinée même de la journée d'ouverture, UbiFrance a organisé un colloque sur l'environnement qui a regroupé 250 entreprises. Trotignon croit fermement au facteur stimulant de l'information. En France, les investisseurs en sont particulièrement gourmants. Une autre rencontre est programmée sur la plasturgie entre 11 entreprises françaises et une centaine marocaines. En préparation de l'exposition, l'Agence a édité un guide sur la plasturgie au Maroc. La démarche d'UbiFrance se veut ciblée. Valérie Fremont, chargée de mission à Seine & Marne Développement, une agence pour le développement économique dans la région de Seine-et-Marne, croit aux opportunités d'affaires ciblées. Parmi les 16 entreprises que l'agence a fait venir au salon, certaines fabriquent l'emballage pour le transport de matières dangereuses et pour l'aéronautique. D'autres proposent des convoyeurs. Seine & Marne Développement se présente au salon avec l'idée de mener une “opération continuité”. Le maître mot est le suivi. Car pour que les contacts puissent donner leurs fruits, il faut bien qu'une structure joue le rôle de cordon qui rapproche. Les régions du Maroc peuvent beaucoup apprendre du système de coopération décentralisée entre PME/PMI et groupement départementaux. C'est un modèle de partenariat qui permet des passerelles entre entreprises des différentes régions. Le stand d'EDF (Electricité de France) est impressionnant. Présent au Maroc dans plusieurs projets, le groupe a développé une expertise en matière d'électrification rurale. A travers Temasol, l'électricien français participe à l'électrification de 16.000 foyers dans les zones rurales. Il s'agit d'une prestation d'exploitation pour une durée de 10 ans. Henry Boyé, délégué général d'EDF au Maroc, est enthousiaste quand il parle des projets concrétisés. Par ailleurs, EDF réalise une étude pour le compte de la Sonasid qui porte sur l'insertion d'une aciérie électrique à Jorf Lasfar. “Un contrat rare”, souligne Boyé. Le projet permettra notamment de garantir la stabilité dans le réseau électrique. Mostafa BENTAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc