×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

France: Déficit budgétaire pour 2004

Par L'Economiste | Edition N°:1574 Le 04/08/2003 | Partager

Les nouvelles distillées récemment sur le budget 2004 -crédits en hausse pour l'Education nationale et possible nouvelle baisse générale de l'impôt sur le revenu (IR)- vont dans le sens d'une équation intenable en regard de l'orthodoxie des promesses faites à Bruxelles. Aux dernières nouvelles, et bien que le non-remplacement de 30.000 fonctionnaires partant en retraite l'an prochain, souhaité par le ministère des Finances, ne doive plus guère dépasser les 5.000, la «norme zéro» tiendrait cependant toujours. Alors que le Premier ministre met la dernière main à ses «lettres-plafond» fixant les dépenses, le déficit public (Etat, Sécurité sociale, collectivités locales) de la France et de l'Allemagne pourrait atteindre 4% cette année, selon la Commission européenne, après déjà plus de 3% l'an dernier. Reste à savoir si la France reconnaîtra officiellement cette situation, et donc son infraction aux règles du Pacte de stabilité, en présentant le budget en septembre. L'Allemagne, qui creusera encore son déficit en 2004 par des baisses d'impôts massives, n'a pas encore franchi le pas: elle persiste à assurer qu'elle veut respecter la norme des 3% du pacte l'an prochain.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc