×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Forte croissance pour Telefonica Moviles

Par L'Economiste | Edition N°:1711 Le 24/02/2004 | Partager

. Son bénéfice net en 2003 a augmenté de 14,4%Telefonica Moviles, premier opérateur espagnol de téléphonie mobile, a annoncé récemment un bénéfice net, part du groupe, de 1,60 milliard d'euros en 2003. Cette performance s'explique après un bond “spectaculaire” de son résultat net de 76% au 4ème trimestre 2003, contre une perte de 3,7 milliards sur l'ensemble de 2002. Filiale du géant espagnol des télécommunications Telefonica, Telefonica Moviles a enregistré “la plus forte croissance organique de son histoire au 4ème trimestre 2003”, avec une augmentation du nombre de ses clients de 4,2 millions pendant cette période (+25% sur un an). Entre octobre et décembre, l'opérateur espagnol a obtenu un bénéfice net de 350,4 millions d'euros contre 198,7 millions au dernier trimestre 2002. Les analystes s'attendaient à un résultat net au dernier trimestre 2003, oscillant entre 358 et 422 millions d'euros. En revanche, le bénéfice net sur l'ensemble de l'exercice écoulé est conforme à leurs prévisions. En excluant l'impact des énormes charges de restructuration et d'assainissement réalisées de janvier à juin 2002 liées à ses activités dans la téléphonie mobile de troisième génération (UMTS) en Europe, le bénéfice net de Telefonica Moviles en 2003 a augmenté de 14,4% par rapport à l'année précédente. Le chiffre d'affaires de groupe a progressé de 11,1% en 2003 à 10,07 milliards d'euros, grâce à une augmentation de son nombre de clients de 25% sur l'ensemble de l'année. Il totalisait 52 millions d'euros à la fin décembre en Espagne et dans le reste du monde, essentiellement en Amérique latine. Pour sa part, l'excédent brut d'exploitation a enregistré une forte progression de 19,5%, à 4,46 milliards d'euros, après une croissance de 22% sur un an entre octobre et décembre.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc