×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Fonction publique
Une cagnotte du Nouvel An aux administrateurs

Par L'Economiste | Edition N°:1928 Le 30/12/2004 | Partager

. La nouvelle grille des indemnités publiée au Bulletin Officiel. Les rappels seraient opérés par la Paierie principale avant l’Aïd-El-Kébir. Coût pour le Budget: Près de 300 millions de dirhams par an27 décembre 2004. Un jour à marquer d’une pierre blanche pour les administrateurs et cadres assimilés. C’est la date de publication au Bulletin Officiel, et donc la mise en place d’une nouvelle grille d’indemnités. La longue bataille des administrateurs pour la régularisation de leur régime indemnitaire prend ainsi fin. De même que leur «légendaire» grève de zèle observée deux jours par semaine depuis près de deux ans, avec une régularité sans faille, tous les mardis et jeudis.Cette régularisation concerne une population de 41.193 personnes dans toutes les administrations. La révision du régime indemnitaire a été effectuée dans une fourchette variant entre 1.600 et 4.500 dirhams avant impôt par mois. Ce qui correspond à un rattrapage allant jusqu’à 90% par rapport à la situation des ingénieurs, au lieu de 60% initialement proposés par le gouvernement dans le cadre de l’accord social du 30 avril 2004 (www.leconomiste.com). . Un statut en préparationL’effet sur le bulletin de paie se fera avec effet rétroactif, à partir de juillet 2003 (voir détails dans tableau). Il n’est pas en revanche précisé en combien de versements seront effectués ces rappels. De source proche du dossier, il est indiqué que les mandats spéciaux seraient en préparation à la Paierie principale du Royaume afin que la régularisation soit opérée en janvier 2005. Dans les couloirs des administrations à Rabat, une rumeur avait avancé le 15 janvier, ce qui correspond à un samedi. Une chose est sûre, selon des sources concordantes, ces mandats devront être versés avant l’Aïd-El-Kébir, soit aux alentours du 21 janvier.Les administrateurs seront comblés l’année prochaine. En plus du réajustement de leurs indemnités, ils auront droit à un statut unique. Celui-ci est actuellement en préparation au ministère de la Modernisation des secteurs publics. Il permettra de regrouper plus d’une vingtaine de statuts. En attendant, des questions restent à résoudre et des discussions sont en cours entre syndicats et gouvernement. Il s’agit de déterminer les attributions des administrateurs, leurs modalités de promotion et les quotas. Encore une fois, ce sont les ingénieurs qui sont cités en exemple. «Nous souhaitons bénéficier du même régime en vigueur pour les ingénieurs», explique une source syndicale. Ceux-ci ont en effet trois possibilités de promotion (l’ancienneté, un concours et un examen professionnels) alors que chez les administrateurs, seule l’ancienneté est prise en compte. Pour l’heure, et à en croire des sources syndicales, un accord est déjà obtenu sur deux volets, relatifs tous deux à l’accès au grade d’administrateur. Accès qui, désormais, sera soumis à un concours (même pour les diplômés du 3e cycle) d’une part. D’autre part, un minimum d’une licence est le niveau d’études requis. Après plusieurs réunions et de longues discussions entre les organisations syndicales et le gouvernement, les administrateurs ont finalement obtenu que leurs indemnités soient alignées sur celles des ingénieurs et non pas des enseignants comme le suggérait le gouvernement. La mesure coûtera 300 millions de dirhams par an au Budget de l’Etat.Khadija EL HASSANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc