×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Fogarim: Déjà 200.000 bénéficiaires!

Par L'Economiste | Edition N°:2848 Le 28/08/2008 | Partager

. Plus de 40.000 prêts octroyés. Les premiers impayés signalés Pari gagné pour le fonds de garantie Fogarim. Mais si la formule séduit, il n’en demeure pas moins que les premiers couacs sont déjà là. De source sûre, l’on enregistre un taux inquiétant d’incidents de paiement auprès de bénéficiaires, même avec les taux d’intérêt les plus bas du marché. Des mises en demeure ont même été déjà notifiées.Rappelons que le critère revenu et, partant, celui de la solvabilité, n’a pas toujours été respecté exceptionnellement pour cette catégorie de bénéficiaires. Pour ce produit, nul besoin de présenter une quelconque attestation de salaire. Seule une déclaration sur l’honneur dûment signée par le futur acquéreur atteste de ses revenus, même s’ils sont irréguliers. Ce qui explique les quelques impayés enregistrés jusque-là. Plusieurs saisies ont déjà été effectuées sur des logements acquis. A part ce détail non moins important, le nombre de bénéficiaires de la garantie Fogarim dépasse à ce jour les 200.000. Quant au nombre de prêts octroyés et garantis dans le cadre de ce fonds, il dépasse les 40.000 dossiers. Au ministère de l’Habitat, l’on parle d’un taux de croissance en 2008 de plus de 15% par rapport à la même date de l’année dernière.L’engouement pour Fogarim s’explique aussi par le fait que la garantie étatique, à travers la CCG (Caisse centrale de garantie), portant sur 70% du prêt, les 30% restants étant à la charge des banques, a poussé les ménages à revenu irrégulier à opter pour cette formule.Par région, c’est la métropole économique qui a le plus bénéficié de la formule Fogarim. Casablanca est suivie de Fès, Meknès, Témara… Les prêts accordés sont affectés à 96% à l’acquisition de logements, le reste va à l’autoconstruction. A signaler que les crédits octroyés profitent à toutes les couches sociales défavorisées, surtout les petits commerçants, les artisans, les marchands ambulants…A. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc