×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

FMI: 4,6% de croissance mondiale en 2004

Par L'Economiste | Edition N°:1728 Le 18/03/2004 | Partager

. Regain de dynamisme aux USA, au Japon et en Grande-Bretagne LE Fonds monétaire international (FMI) a relevé ses prévisions de croissance pour les Etats-Unis cette année à 4,6%, contre une précédente estimation de 3,9%, et maintenu ses pronostics pour la zone euro à 1,9%, affirme le quotidien économique allemand Handelsblatt hier mercredi.L'an prochain, la croissance dans les 12 pays de la zone euro devrait accélérer à 2,5%, selon le rapport de l'Organisation sur les perspectives économiques mondiales, qui doit être publié à la mi-avril et dont le Handelsblatt publie des extraits. Toutefois, note le Fonds, des risques existent liés notamment à l'évolution du taux de change entre le dollar et l'euro, alors que la demande intérieure devrait rester faible, selon la même source. La croissance mondiale devrait, quant à elle, atteindre en 2004, 4,6% alors que le Fonds tablait jusqu'à présent sur 4%, tirée par le regain de dynamisme aux Etats-Unis, mais aussi au Japon et en Grande-Bretagne.Au Japon, la croissance devrait s'élever à 3,2% en 2004, soit 1,8 point de plus que les dernières prévisions du Fonds publiées à l'automne dernier. Le produit intérieur brut (PIB) britannique devrait de son côté croître de 3,1% cette année. Jusqu'à présent, l'Organisation misait sur 2,5%.Concernant l'Allemagne, principale économique de la zone euro, le FMI parie désormais sur une croissance du PIB de 1,7% cette année, soit légèrement plus que les 1,5% jusqu'ici escomptés, selon la même source.La conjoncture allemande devrait être une nouvelle fois largement portée par les exportations tandis que la demande intérieure va demeurer faible. Pour l'an prochain, le Fonds table sur une croissance de 2,1%, soit légèrement moins que les prévisions du gouvernement allemand (2,25%).(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc