×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fin de parcours pour deux cachalots

Par L'Economiste | Edition N°:2321 Le 18/07/2006 | Partager

. Les cétacés étaient pris dans des filets de pêche. Les scientifiques tirent la sonnette d’alarmeTriste fin pour des cétacés qui ont eu le malheur de croiser des filets de pêche dérivants. Les cachalots ont échoué sur des rochers à hauteur du quartier industriel de Safi, samedi dernier. C’est le 3e échouage enregistré au cours du premier semestre de cette année (cf. www.leconomiste.com). Récemment, en effet, la carcasse d’une baleine bleue avait été retirée au niveau du port. Aujourd’hui, les scientifiques tirent la sonnette d’alarme devant ce type de phénomène qui tend à se répéter sur les côtes marocaines. Toutes les suppositions restent ouvertes en attendant les conclusions des spécialistes. Les cadavres des deux mammifères marins avaient été repérés au sud-ouest du port de la ville, vendredi. Les cachalots mesurent respectivement 7 et 8,60 m de longueur avec un poids estimé dépassant largement les 5 tonnes chacun, selon des indications de la délégation des Pêches maritimes (DPM). Les géants de la mer étaient empêtrés dans d’énormes filets de pêche. Ce qui serait à l’évidence la cause de leur mort. De fait, les deux cétacés portent de fortes traces de filets sur le dos. Ce qui laisse supposer qu’ils se sont beaucoup débattus pour se libérer. Très vite, les bêtes ont été éventrées par des braconniers certainement à la recherche de l’ambre gris qui se trouvent dans les intestins. Matière très prisée et à haute valeur marchande. L’événement a fait sensation dans la capitale des Abda. Une foule immense s’est agglutinée autour de ces cétacés. Les représentants des autorités veillaient au grain pour ne pas trop laisser approcher les curieux.Après analyses, les deux cachalots seront enterrés. Beaucoup de personnes étaient touchés par le triste sort de ces cétacés. Un sort malheureusement courant et malgré tous les avertissements continue d’arriver. La mort de ces seigneurs de la mer nous rappelle à chaque fois combien l’écosystème terrestre est fragilisé. Et l’homme en porte la plus grosse des responsabilités. M. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc