×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Filiale des groupes Accor et Jet Tours : Hôtellerie : Tamaris s'implante au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:113 Le 20/01/1994 | Partager

    Les deux hôtels Palmariva du Maroc seront désormais gérés par l'entreprise Tamaris. Filiale des groupes Accor et Jet Tours, Tamaris a été créée pour le développement des hôtels de loisirs en Méditerranée.

    Palmariva La Kasbah à Agadir et Palmariva Marrakech sont gérés par la société Tamaris depuis avril 1993. Tamaris est une filiale commune de Jet Tours(1) (troisième tour opérateur français) et d'Accor (premier groupe hôtelier mondial) gérant à travers le monde 2.100 hôtels, 6.000 restaurants et 1.000 agences de voyages(2). Tamaris, dont le capital est de 4 millions de FF, a été créée pour gérer huit hôtels situés dans le Bassin méditerranéen. La première vocation de Tamaris est la gestion, la commercialisation et l'animation d'hôtels et de villages de vacances. Mais il n'est pas exclu que l'entreprise possède les murs.

    Tamaris a récupéré la gestion de quatre clubs de vacances qui appartenaient à la société Otic Abou Doubay. Il s'agit des deux Palmariva d'Agadir et de Marrakech et de deux autres villages de vacances situés en Turquie et en Grèce. Par ailleurs, Tamaris gérera quatre futurs hôtels en Egypte. Un développement au Maroc en collaboration avec des promoteurs privés est envisagé.

    "La gestion des villages de vacances profitera de la synergie du groupe", précise M. Patrick Recasens, directeur de Palmariva Marrakech. Dorénavant, la gestion des hôtels Palmariva sera supervisée à partir de la division "Hôtellerie de Loisirs" du groupe Accor". Cette synergie ouvre des opportunités d'évolution de carrières introduisant un dynamisme chez le personnel", précise M. Recasens. Par ailleurs, l'université de formation du groupe Accor est mise à la disposition du personnel de la chaîne. Des billets à tarifs réduits peuvent être obtenus pour le personnel effectuant des stages à l'étranger.

    Au niveau local, la synergie du groupe apparaîtra au niveau des relations entre les filiales soeurs, la société de restauration Eurest Maroc, celle de location de voitures Europecar et l'agence de voyages Wagonlit Travel.

    Au Maroc, les murs des deux hôtels appartiennent à la société marocaine Somed présidée par M. Abdellatif Ghissassi. La formule de location (fixe ou en fonction des nuitées) est pour M. Recasens "un secret d'Etat".

    Ces deux hôtels du Maroc sont commercialisés de longue date sous la marque Eldorador par Jet Tours. Ce qu'elle fait aussi pour les Palmariva de Turquie et de Grèce.

    Il s'agit de retrouver dans les villages de vacances Palmariva le même cadre de loisirs. L'architecture ou la restauration peut changer d'un pays à l'autre.

    Marché français

    Le village de vacances de La Kasbah Agadir dispose de 216 bungalows sur un parc de 5 hectares. Il est spécifique par ses courts de tennis au nombre de 14. Le village a été rénové en 1993.

    Le Palmariva de Marrakech, construit en 1989, n'est pas un hôtel grand luxe, mais une ambiance bon enfant y règne. Près de 26 animateurs sous l'enseigne Eldorador veillent à l'intégration de la clientèle. Un représentant de Jet Tours accueille, par ailleurs, ses clients et gère leurs séjours.

    Des structures mini-Eldorador sont mises en place pour les enfants de 4 à 12 ans. Les Aldo-Eldorador sont destinés aux enfants plus âgés. Les adultes peuvent s'adonner à différents sports : tennis, tir à l'arc, mini-golf à trois trous...

    Pour Palmariva Marrakech, le marché français est le plus convoité. Prés de 45% des lits y sont allotés. Le reste est vendu sur les marchés italien, suisse et espagnol. En 1993, le village de vacances a réalisé un taux moyen de remplissage de 63%, enregistrant un chiffre d'affaires de 46 millions de DH.

    En haute saison le Club affiche complet, d'après M. Recasens. Le chiffre d'affaires prévisionnel pour 1994 est de 63 millions de DH. L'hôtel emploie 210 personnes. Un budget de 2 à 3% du chiffre d'affaires est consacré à leur formation. Par ailleurs, le budget d'investissement pour 1994 est de 2 millions de FF. Il sera employé au renouvellement du parc machines des cuisines et à la réparation des différents équipements.

    L. T.

    (1) Jet Tours a été créée en juin 1993 suite à une fusion de Sotair et SFTA. Sotair commercialisait déjà les marques Jet Tours, Jumbo et Eldorador. Les produits de SFTA sont Chorus Tours, Touring, Cruisair et Kappa Club. Le nouveau capital de Jet Tours est de 62 millions de FF détenu à 50,5% par le groupe Air France.

    (2) Le groupe Accor a entrepris une croissance externe en ce début de décennie 1990. Son chiffre d'affaires opérationnel en 1992 a été de 30,5 milliards de DH, en augmentation de 110,2% comparativement à 1991. Durant la même année sa capacité d'autofinancement a été de 2,7 milliards de FF. Le groupe emploie 145.000 personnes dans 132 pays.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc