×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Fête des ammoureux
Mon amie la rose

Par L'Economiste | Edition N°:1704 Le 13/02/2004 | Partager

. Les fleuristes enregistrent des pics de vente. Les prix peuvent même doublerAmour amour quand tu nous tiens… Les vitrines à peine départies de leur parure du Nouvel An, se préparent déjà pour le rendez-vous des amoureux. Le 14 février est peut-être l'une des journées où le commerce des fleurs enregistre ses plus grosses ventes. Une tendance relevée chez différents professionnels. Cela ne veut pas dire que les Marocains sont des férues de cette fête. En effet, au Maroc, la célébration de la Saint-Valentin n'est pas ancrée dans les mœurs. Ce constat, les fleuristes le font aussi. Pour le magasin Floralement vôtre, cette fête n'est pas une grande réussite commerciale. Peu de gens connaissent la Saint-Valentin. “Mais ce n'est pas pour autant que nous ne marquons pas le coup, nous décorons notre vitrine. Pour l'occasion, nous préparons des bouquets de roses rouges et blanches. Et aussi des coeurs de fleurs et chocolats”, explique la responsable du magasin. Pour les prix, ils commencent à partir de 350 DH. Au Jardin d'Eden, c'est une autre ambiance. Ici, ce sont des compositions en forme de cœur, dans des supports en verre, des paniers, ou encore en fer forgé. Les spécialistes de cet établissement utilisent la rose et la tulipe rouges. “L'amour n'a pas de prix et nous avons des offres pour toutes les bourses, à partir de 60 DH”. L'intérêt des Marocains pour le 14 février va en augmentant.Au Festival des Fleurs, le prix des roses a flambé. C'est le cas chez tous les fleuristes d'ailleurs. La rose qui coûte entre 3 et 5 DH d'habitude, est vendue aujourd'hui à 10 DH. Selon le responsable, la Saint-Valentin n'est pas seule à l'origine de cette hausse. La saison n'étant pas celle des roses, celles-ci sont rares, et coûtent plutôt cher. Les clients sont surtout des jeunes, entre 15 et 35 ans. “Nous n'avons commencé à prendre en considération le 14 février que depuis quatre ans. Avec les chaînes de télévision satélitaires, de plus en plus de personnes fêtent l'amour”.A l'étranger, la Saint-Valentin est “sacrée”. Les roses sont agencées en bouquets qui portent un nom. Ainsi, on trouvera le bouquet Romance, composé de feuilles vertes agrémentées de roses rouges et rose. Le bouquet spécial Saint-Valentin est composé de roses rouges avec un feuillage discret entouré d'une collerette d'Aspidistra. Et comme le 14 février fête l'amour en général, le bouquet Maman sera composé de fleurs de saison: Germinis orange, alvéolés jaunes, marron et blancs.H. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc