×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Festival Jazzablanca: Le coup d’envoi aujourd’hui

    Par L'Economiste | Edition N°:3502 Le 06/04/2011 | Partager
    Des concerts au complexe Mohammed V et au Mégarama
    Une riche programmation jusqu’au 21 avril

    La star internationale James Blunt sera en concert ce soir au Complexe Mohammed V

    JAMES Blunt, Bobby Johnson, Esperanza Spalding, Grand Corps Malade,… …le cru 2011 du festival de jazz de Casablanca est riche de talents. C’est James Blunt qui démarre la sixième édition du Jazzablanca, un rendez-vous majeur dans la vie culturelle casablancaise. Ainsi jusqu’au 21 avril les scènes du complexe Mohammed V et du Mégarama de Casablanca vont accueillir, à l’initiative d’Hil’Art Productions, de grosses pointures de la musique internationale.
    «Cette année, le Jazzablanca propose des styles de plus en plus différents afin de répondre à tous les gouts musicaux», souligne Hakim Lahlou directeur de Hil’Art Productions. «Good bye my lover», «You are beautiful», rares sont ceux qui n’ont jamais chantonné ces deux tubes planétaires de James Blunt. D’ailleurs, à entendre sa voix mélodieuse susurrer nombre de paroles romantiques, imaginer la star originaire d’une famille de militaires de père en fils est difficile. Ce n’est qu’à son retour de l’armée qu’il enregistre son premier album «Back to Bedlam» en 2003. Ayant remporté de nombreux prix, tel que le NRJ Music Awards de la révélation internationale de l’année en 2006, il est le premier Britannique après Elton John à occuper la première place des ventes aux États-Unis. Il entame cette année une tournée mondiale de plus de 50 dates. En effet, sa musique folk-rock promet de faire vibrer les 5.000 spectateurs que peut compter le complexe Mohammed V.
    Quant à Bobby Johnson et Esperanza Spalding et Grand Corps Malade, ils se produiront respectivement les lundi 11, mardi 12 et mercredi 13 avril au Mégarama. Du blues au Jazz tout en passant par le latino-cubain, rendez-vous aussi du 14 au 21 avril pour un cocktail de qualité avec Buddy Whittington, Chick Corea, Buena Vista social club et Omara Portuondo.
    Les places sont en vente entre 360 et 750 DH en fonction de l’emplacement des places, de la notoriété et du cachet des artistes. L’investissement engagé par Hil’Art s’élève à 6 millions de DH.
    En marge du festival, et en partenariat avec la FOL, l’EIMD et la Fondation Zakoura Education, des cours de jazz sont programmés au profit des enfants pratiquant un instrument.
    L’objectif est de les initier au Jazz, à l’improvisation et aux représentations artistiques face au public. Ils auront droit à cinq demi-journées de cours et donneront un concert public le samedi 16 avril au Mégarama.

    Zineb SATORI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc