×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Festival de la magie: L’illusion parfaite

Par L'Economiste | Edition N°:2742 Le 26/03/2008 | Partager

. Les célébrités mondiales de la magie y étaient . 200.000 spectateurs au rendez-vous de MarrakechLe rideau est tombé dimanche dernier sur l’immense scène montée sur la place Jamaâ El Fna à l’occasion du festival international de la magie de Marrakech. De l’avis de tous, c’était un excellent cru. Pour sa cinquième édition, le Festival international des arts magiques a connu, comme à son habitude un franc succès auprès des habitants de la ville, vacanciers et amateurs de magie. Organisé par Elite Events en partenariat avec la wilaya de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, le Conseil de la ville et le Conseil régional du tourisme (CRT), ce festival compte désormais parmi les rendez-vous incontournables de la région. Le plateau de l’édition 2008 a démontré pour la cinquième fois la volonté de présenter un spectacle de qualité, avec des artistes choisis pour leur talent, reconnus par leurs pairs et par le public. L’événement a invité pour l’occasion des têtes d’affiche comme le Français Bertrand Lotth, par ailleurs, directeur artistique du festival, l’Italien Jean-Louis Galidie, le Hongrois Szanyiel Mickaël, l’Espagnol Nestor Hato, le Belge Rafaë, les Français Kamyléo et Arche en Sel, l’Anglais Mask, et l’Autrichien Jérôme Helfenstein, l’Allemand Junge Junge et les Marocains Milou et Daniel.Convivialité assurée, un régal pour les yeux, ce 5e festival a marqué la pérennité d’un événement mûri d’un parcours riche en apprentissage, en rencontres artistiques et en relations sociales, fait remarquer Baby Dahan, président du festival. Cette année, le festival a drainé 200.000 spectateurs contre 35.000 en 2004, plus de 50.000 en 2005, 155.000 en 2006 et 180.000 spectateurs en 2007.La ville ocre a donc vécu pendant quatre jours (du 20 au 23 mars) de grands moments magiques, c’est le cas de le dire. Le Théâtre royal (1.500 places) affichait complet pour les trois spectacles proposés quotidiennement. Les premiers rangs étaient réservés aux écoliers et aux orphelins. La place Jamaa El Fna a pour sa part accueilli 30.000 spectateurs par jour. En outre, cette année encore, une caravane magie a été organisée au profit des enfants dans les associations et les orphelinats de trois villes de la région (Tahnaout, Chichaoua et Kalâat Sraghna). Le but est de faire découvrir et partager à un plus grand nombre de la population rurale le monde de la magie. De même, une autre caravane post-festival est programmée dans d’autres villes (Casablanca, Asilah…). Histoire de faire profiter de l’événement le plus large public.De notre correspondante, Hanane HASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc