×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Festival de Fès: Sur la voie d'une mondialisation plurielle

Par L'Economiste | Edition N°:1441 Le 21/01/2003 | Partager

. Gilberto Gil, ministre brésilien de la Culture et musicien, se produira à Bab Al Makina. Le budget prévisionnel de cette 9e édition est de 8 millions de DH, répartis entre les colloques, le festival dans la ville et les concertsC'est sous le thème «l'âme de la mondialisation» que s'inscrit la prochaine édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès. Organisé par l'association Fès-Saïs, l'évènement, qui en sera à sa neuvième édition, se déroulera cette année du 6 au 14 juin. Selon Mohamed Kabbaj, président du festival, «le budget prévisionnel de cette édition est de huit millions de dirhams». Et d'ajouter: «C'est le seul festival au monde dont la majorité des spectateurs viennent de l'étranger». Parmi les invités pressentis pour les moments forts de cette édition, le Brésilien Gilberto Gil (musiques de la terre et du ciel). Ce dernier vient d'être nommé, il y a une quinzaine de jours, ministre de la Culture. Au programme également le groupe Ulali (traditions des Indiens d'Amérique), l'Iranien Mohamed Reza Shadjarian (chants soufis), Illyas Mallev (traditions juives d'Asie centrale-Ouzbékistan)...Les Derviches tourneurs sont également pressentis avec l'Ensemble Al Kindi (Syrie) ainsi que les Maîtres d'Arménie. Quant au gospel, il sera représenté cette année par le groupe The Anointed Jackson Sisters (Etats-Unis). Cette édition sera accompagnée par les rencontres de Fès qui en sont à leur troisième édition. Le forum des rencontres est appelé à «initier une réflexion sur une mondialisation plurielle, liée à un sens des valeurs à même de lui donner une âme», soulignent les organisateurs. «De mon âme à ton âme, l'art de la transmission» est le thème qui a été retenu cette année pour le forum. L'intérêt étant de décloisonner les débats en invitant des personnalités de renom, de culture, de sensibilités et approches différentes à communiquer, souligne Dr Faouzi Skalli, directeur général du festival. «L'intérêt est que les intervenants, quel que soit leur statut, viennent participer en tant que personnes, loin de leur appartenance à des institutions mondiales», ajoute-t-il. Le souci de favoriser un dialogue des cultures est également envisagé même dans l'élaboration des programmes, souligne le directeur du festival. . Davos et Porto Alegre Ainsi, les rencontres de Fès se veulent un forum où la globalisation est pensée autrement. «A terme, ce forum international permettra de mieux rendre compte de la complexité du monde dans lequel nous vivons», ajoutent les promoteurs de l'événement. Plus encore, il permettra de tenir une place intermédiaire, voire médiatrice entre les deux visions du monde des forums de Davos et Porto Alegre.En marge de l'événement réservé à un public averti, un festival dans la ville, plus accessible pour le grand public, se tiendra dans la médina de Fès. Des concerts de musique de Jil Jilala, Doudou N'diaye Rose, The Anointed Jackson Sisters (gospel), Abdelhadi Belkhayat... auront lieu sur la grande place publique de Bab Boujloud à partir de 17h30. Parallèlement, des soirées confrériques soufies sont également prévues sur les Tarika Gnaouia, Aïssaouia, Bouchichia, la madih, le samae... Pour Faouzi Skalli, plusieurs villes dans le monde, dont Gérone et Dijon qui ont déjà fondé leur festival des musiques sacrées, souhaitent devenir des relais du Festival de Fès dans la promotion d'une mondialisation plurielle. En 2001, l'ONU a désigné le Festival de Fès comme l'un des événements majeurs ayant contribué au dialogue des civilisations. Par ailleurs, l'agence américaine Colombia Artists Management a programmé, en 2004, une tournée d'artistes intitulée «The Spirit of Fès» dans 20 villes des Etats-Unis. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc