×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès/MRE: Plus de 300 millions de DH d’investissements

Par L'Economiste | Edition N°:2340 Le 15/08/2006 | Partager

. Les grands projets: Briqueterie, hôtel et résidence senior. Des centres d’accueil pour femmes et enfants… . Un train touristique dans les rues de la ville Les investissements des Marocains résidents à l’étranger (MRE) commencent déjà à avoir leurs premières déclinaisons concrètes à Fès. Le bilan présenté, lors du quatrième salon régional des Marocains du monde, est très satisfaisant. Briqueterie, hôtel, train touristique, résidence senior… les projets foisonnent. La ville devra drainer près de 300 millions de DH d’investissements de Marocains de France, d’Espagne et de Hollande mais aussi des étrangers.En effet, Fès est un chantier ouvert. Les projets lancés sont énormes et nécessitent des financements colossaux. Après la réalisation du projet de l’Académie internationale de tennis d’Henri Leconte (cf. www.leconomiste.com), plusieurs opérateurs prospectent aujourd’hui la capitale spirituelle. Il faut dire aussi que le Centre régional d’investissement a réalisé de grandes opérations de promotion à l’international. La dernière en date, celle de Montpellier, a été menée, il y a quelques semaines à peine, par Mohamed Zouhair, directeur adjoint du CRI. Durant plus de quatre jours, un village marocain était installé sur la Comédie. C’était l’occasion d’intensifier les relations avec la communauté marocaine de Montpellier, estimée à quelque 34.000 résidents. Parmi eux, Hassan El Messnaoui, qui a amené un train touristique pour Fès. Un autre projet qui lui tient énormément à cœur est celui d’un bus panoramique. «Mais celui-ci est encore à l’étude». Ces deux projets lui coûteront «un peu plus de 7 millions de DH». «Notre activité consiste en l’exploitation et la location de bus et de trains touristiques dans un double objectif: la promotion du tourisme à la fois extérieur, en apportant de l’originalité à la découverte de la ville de Fès, et local, en mettant à la disposition des visiteurs de la ville un moyen de transport original, pratique et agréable», indique El Messnaoui. Et d’ajouter, par ailleurs, que le salon des MRE a constitué pour son expérience un guichet unique qui lui a facilité toutes les procédures administratives. A ce titre, les responsables du CRI se disent plutôt satisfaits des résultats des années précédentes. Pour eux, le salon des MRE entend informer sur les facilités accordées, les procédures administratives et les mesures d’incitation et d’encouragement pour la réalisation de projets d’investissement. Il met également à la disposition des investisseurs une banque de données de plus de 300 projets potentiels (www.leconomiste.com). De ces projets est née une briqueterie dans la localité de Sidi Harazem. D’un investissement de 80 millions de DH, cette unité automatisée prévoit la création de 50 emplois. Elle sera opérationnelle d’ici un mois. Le projet est initié par un Marocain venant de Hollande. Toujours à Sidi Harazem, un autre MRE d’Espagne a construit un Hôtel pour près de 10 millions de DH. A Fès, une Marocaine de France a installé un centre d’appels de 35 postes et qui pourra atteindre 70 appareils à terme. Mais le projet phare, né de la journée du 10 août, est celui d’un autre Français qui a eu le coup de cœur pour Fès. Il s’agit de Philippe Deutsch, gérant de la société «Jardins de Fédala». Ce dernier est sur le point d’installer une résidence senior, de plusieurs riads, pour un investissement de 100 millions de DH. «C’est un projet destiné aux Français du troisième âge qui souhaitent s’installer au Maroc pour leur retraite», indique Deutsch. Et d’ajouter que «le Maroc est à la mode. A son actif: le soleil, l’époustouflante beauté de ses paysages entre montagnes, mers et déserts, l’extrême hospitalité de ses habitants et le dépaysement assuré à trois heures de vol de l’Europe. Notre but est d’offrir un havre de paix et de tranquillité à notre clientèle». De fait, pour répondre aux attentes des seniors, Deutsch a prévu, outre un club-house, des programmes d’animation et des activités tels que poterie, artisanat, cuisine, thalassothérapie, randonnées, découvertes, parcours santé… Même un dispensaire où seront présents médecins, infirmières et kiné est prévu. Le concept des Jardins de Fédala est aussi innovant puisqu’il permet aux seniors de voyager à travers le Maroc. «Qu’ils soient propriétaires ou simples locataires, on leur offrira la possibilité de s’installer dans nos résidences de Fès, Marrakech, Mirleft, Mohammédia et Tanger», explique Deusch.


L’humanitaire aussi

De ces MRE qui ont choisi l’humanitaire, il y a Aissam Kaouass, un Marocain de Dieppe qui est sur le projet d’un centre d’accueil pour enfants défavorisés. Il vient d’acquérir un terrain communal pour réaliser son projet. Les constructions devront démarrer bientôt. De leur côté, Nadia Othmani et Khalid Chakrane, des Marocains de Madrid, sont sur le projet d’un centre d’accueil pour femmes et enfants maltraités. Ils envisagent aussi la création d’un centre de soins gratuits pour les femmes cancéreuses. A noter que ces projets seront financés dans le cadre d’une coopération décentralisée avec Dieppe (France) et Madrid (Espagne).


Nouveau concept

Le projet de la résidence senior prévoit également une médicalisation en résidence. C’est-à-dire, le personnel de la résidence intègre un médecin, des infirmières et des auxiliaires de vie dans un souci de sécurité. En effet, chaque riad sera équipé d’une télé-assistance et le personnel sera disponible 24h/24h. Il faut dire que la médicalisation en résidence Senior n’est pas comparable à celle qui existe en maison de retraite classique. Elle est là pour sécuriser, aider, informer.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc