×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès/INDH: 68% du budget consacrés aux infrastructures de base

Par L'Economiste | Edition N°:2283 Le 25/05/2006 | Partager

. La réhabilitation des quartiers sous-équipés au cœur des priorités. 4 millions de DH pour six centres sociaux Un an après le lancement de l’Initiative nationale de développement social, la région de Fès-Boulemane dresse le bilan de ses réalisations. Une rencontre, tenue 18 mai dernier, en présence du wali, Mohamed Gherrabi, a permis de faire le point sur les chantiers réalisés ou en cours de réalisations. Les résultats du dernier recensement général de la population et de l’habitat 2004 ont mis en évidence que le milieu urbain de la Préfecture de Fès souffre de plusieurs problèmes. D’ordre structurel, économique et social, ces problèmes deviennent plus graves aux niveaux de quelques quartiers périphériques et agglomérations. Lesquelles connaissent une densité alarmante, un délabrement des infrastructures de base et abritent plusieurs maisons menacées d’effondrement. Partant de ces données monographiques, le comité préfectoral de développement humain a identifié 20 quartiers qui bénéficieront du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain. C’est ainsi qu’une enveloppe budgétaire d’un montant de 11,55 millions de DH a été allouée pour une mesure d’urgence. Selon Gherrabi, le processus a conduit à l’élaboration d’«initiatives locales de développement humain» sur la période 2006-2010. Par ailleurs, des comités locaux ont procédé à l’hiérarchisation des priorités axées sur des petits projets de développement local à fort impact sur la population. Ces opérations ont permis de programmer 128 projets d’un montant global de plus de 59 millions de DH dont la contribution de l’INDH s’élève à 31 millions de DH, soit 53,4% du montant global. Selon le wali, «les projets d’accès aux services et infrastructures de base constituent 68% du montant total des projets et ont absorbé 88% du budget total des projets». Pour le programme de 2006, une enveloppe budgétaire de l’ordre de 4 millions de DH a été allouée pour la réalisation en équipement de six centres sociaux, «d’écoute des handicapés» (commune Mechouar), «des aliénés mentaux», «réinsertion des enfants de la rue» (commune Marinnyine), «réinsertion des abandonnés et des mendiants» (association de bienfaisance musulmane Al Fassia), «réinsertion des femmes en situation difficile» (Sefrou), «social des handicapés» (Outtat Al Haj). Ces centres profiteront à plus de 720 bénéficiaires.«Plusieurs quartiers sont en état de délabrement. Des mesures sont mises en place pour leur réhabilitation«De notre correspondant, Youness Saâd ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc