×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Fès: Un ancien syndicaliste devient maire

Par L'Economiste | Edition N°:1609 Le 25/09/2003 | Partager

. Hamid Chabat du PI était le seul candidat à la présidence du Conseil de la villeLes habitants de la ville n'ont pas attendu jusqu'à mardi (jour de l'élection du président du Conseil de la ville) pour connaître leur maire. Le nom du militant du PI Hamid Chabat circulait depuis déjà quelques jours. Ses concurrents l'ont compris, il y a plus d'une semaine. Mardi dernier, Chabat s'est présenté en autocar aux élections avec une cinquantaine de conseillers alliés. Il annonçait dès son arrivée sa victoire. A l'intérieur de la salle du vote, des élus n'arrêtaient pas d'insulter les membres de l'USFP et du PJD. Un climat tendu a régné pendant plus d'une heure. Et M'hamed Douiri du PI, le plus âgé des conseillers, avait tout fait pour calmer les esprits. Le choix du mode de vote (bulletins avec une couleur sans nom du candidat) a fait beaucoup de mécontents du côté de l'USFP, le PJD, le MP et quelques SAP. Au total, 30 personnes se sont retirées de la salle, 50 ont voté pour Chabat et une personne a émis une enveloppe vide. C'est ainsi que Hamid Chabat a été déclaré officiellement maire de la ville de Fès. Imbattable du point de vue du record, il avait eu, au scrutin du 12 septembre dernier 65% des voix. Auparavant, Chabat avait confié à L'Economiste qu'il aura plus de 50%. Il a été déjà président de la Commune de Zouagha. Elu à la tête de cette dernière en 1997, il avait, sous sa responsabilité, la gestion de 4.010 hectares de superficie et 40% de la population de Fès (www.leconomiste.com). Réaménagement des voiries, nouvelles installations, quartier industriel… Chabat était derrière de nombreux changements. Côté programme, le nouveau maire entend former de véritables conseils d'arrondissements. Ces conseils sont appelés à adopter une politique de proximité dans le cadre de la nouvelle vision de l'autorité. Promouvoir la ville et le tourisme, entretenir un dialogue fructueux avec les professionnels… figurent parmi les priorités du PI. Il faut aussi faire renaître la Foire industrielle et artisanale de Fès et offrir les terrains industriels à bon prix pour attirer le maximum d'investisseurs. Chabat se dit prêt à remettre tous ces projets sur le tapis. Né à Taza en 1953, Hamid Chabat a commencé sa vie politique depuis 1973. Il était à cette époque technicien à la SIMEF et membre actif du syndicat qui lui a permis d'avoir une grande popularité. De notre correspondant, Youness SAAD ALAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc