×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Son et Lumière reprend sous un nouveau look

Par L'Economiste | Edition N°:1531 Le 03/06/2003 | Partager

. La société Balcons de Fès prend en main la gestion du site. En attendant la signature du contrat de cession, les acquéreurs investissent dans le réaménagementLe spectacle Son et Lumière renaît de ses cendres. Fermé depuis presque deux années, il a rouvert ses portes début mai. C'est la société Balcons de Fès, appartenant à un groupe privé, qui a repris l'affaire en main. Bien que le contrat de cession n'ait pas encore été signé, les nouveaux propriétaires ont préféré engager des travaux pour remettre sur pied le site en perspective de la haute saison. «Le protocole a été signé l'an passé. Il prévoyait l'ouverture du spectacle cette année«, indique Fatema-Zehra Alami, la présidente de Balcons de Fès. «Nous avons respecté nos engagements. Le cahier des charges prévoyait une série d'aménagement à l'intérieur du site, chose qui a été exécutée«, ajoute-t-elle. En effet, presque tout a été retapé. La partie technique a été refaite comprenant la sonorisation et les images du film. Une nouvelle régie et une administration sur place ont été construites. L'entrée a subi des rénovations. Le cahier des charges prévoyait aussi le développement du produit dîner-spectacle au sein même du site. En attendant la construction du piano-bar et de deux restaurants, les propriétaires ont envisagé d'installer des tentes d'une capacité de 500 personnes. Le coût de ces aménagements a été estimé à environ 10 millions de DH.La convention signée engage Balcons de Fès à d'autres investissements. Sur le cahier des charges, il est prévu de créer un deuxième spectacle et de couvrir les gradins. Une étude sur ce dernier projet est en cours. Ce n'est pas tout, puisqu'il est aussi question de construire un hôtel mitoyen au site. Pour faire tourner l'affaire, Alami compte taper fort au niveau de la commercialisation. Auparavant, le remplissage du site était dépendant des guides qui faisaient la pluie et le beau temps. Pour faire venir les touristes, une commission de 30 DH par personne leur était proposée sur le ticket qui valait 100 DH. Bien trop souvent, ils considéraient que l'offre ne valait pas le coup de déranger le chauffeur et son collaborateur qui, eux aussi, réclamaient leur part. Afin d'éviter ce piège, plusieurs tour-opérateurs étrangers ont déjà été contactés. La proposition est simple: inclure le spectacle son et lumière dans le package. Plus besoin des guides pour faire venir les touristes. Pour plus de proximité, les responsables ont installé un point de vente des billets au niveau des différents hôtels de la ville. Ils ne comptent pas s'arrêter là. Les grands panneaux publicitaires de la ville seront bientôt utilisés pour les affiches du spectacle.


Rachat de l'actif et du passif

Son et Lumière a été créé en 1997 à l'initiative de la Banque Populaire à l'image d'un projet similaire en Egypte. Le tour de table était constitué de la BP, l'Ader-Fès, le Conseil municipal de Fès-Médina, l'association Fès-Saïss, Fès Electricity Light, Objectif Maroc et SED Fès. Tous avaient investi 40 millions de DH, dont le financement s'était en totalité fait à crédit. Année après année, les dettes se sont accumulées, à tel point que la société a été obligée de soumettre l'affaire à la justice pour liquidation. Les raisons de cette situation sont multiples et concernent principalement la mauvaise gestion et le manque de commercialisation. C'est ainsi que Balcons de Fès est entrée en jeu, rachetant l'actif et le passif de la société. De notre correspondante, Mouna KHAMLICHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc