×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Marjane s'allie à une ONG pour la protection des handicapés

Par L'Economiste | Edition N°:1441 Le 21/01/2003 | Partager

. Un stand a été réservé au sein de Marjane pour promouvoir l'insertion des enfants handicapésL'équipe dirigeante de Marjane a remis des cadeaux aux enfants de la Fondation Prince Moulay Abdellah. L'objectif est la mise en place des premiers jalons d'un partenariat durable avec les ONG à caractère social. «Ce sont des prémices d'un accord qui illustre la liaison entre l'économique et le social«, indique Abdellah Wali Alami, président de la fondation. Des certificats de mérite ont été délivrés aux bienfaiteurs. En effet, Marjane avait déjà initié, en décembre 2002, une action caritative au profit de la fondation. L'action consiste en l'accueil, dans l'enceinte de Marjane, d'un stand réservé essentiellement à l'institution pour la présenter au public. L'intérêt de cette opération est de rendre utile les enfants de la Fondation Prince Moulay Abdellah en leur confiant le paquetage des cadeaux, expliquent les responsables de la fondation. Selon Wali Alami, cette socialisation des enfants handicapés a des conséquences extrêmement positives sur leur processus éducatif, dans la mesure où ils se trouvent dans un endroit très fréquenté et qu'ils sont mis à contribution au même titre que tous les enfants «normaux«. En décembre 2002, Marjane a offert 2 moutons pour la cantine de la fondation. Ceci permettra la couverture des frais de charcuterie pour un mois et demi, explique Wali Alami. Pour sa part, l'école des hautes études commerciales (HEC-Fès) avait organisé une soirée andalouse au profit de l'association. C'était pendant le Ramadan et en collaboration avec l'association Fès-Saïs. La soirée a généré 60.000 DH au profit de notre fondation, note Wali Alami. Rappelons que cette association existe depuis mai 1991 et sa vocation est d'éduquer et de rééduquer les enfants handicapés mentaux de 1er et de 2e degré. L'âge d'admission des enfants est de 5 ans et l'âge limite de 21 ans. Au total, 60 enfants bénéficient, cette année, des services de cette association. Actuellement, ses responsables comptent quitter ce centre qui est en location et demander aux autorités un terrain sur lequel beaucoup de volontaires sont prêts à financer la construction.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc