×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Fès: Les assureurs s’organisent

    Par L'Economiste | Edition N°:2774 Le 12/05/2008 | Partager

    . Objectif: Organiser la profession de l’intermédiation et assister les assurésILS sont une quarantaine au total au niveau de la région Fès-Boulemane. Eux, ce sont les assureurs, et ils viennent tout juste de créer leur union. Baptisée Union régionale des assureurs-conseil de Fès (URA-CF), celle-ci est constituée d’une trentaine de membres. Pour le président, Abdallah Wali Alami, «il s’agit avant tout d’une démarche à caractère organisationnel visant, d’une part, la représentation de la profession d’intermédiation en assurance aussi bien auprès des autorités locales (administration et corps élu) que des chambres professionnelles; et, d’autre part, l’adhésion à la Fédération nationale des agents et courtiers d’assurance au Maroc (Fnacam). «Dans l’objectif de défendre et de préserver les intérêts de la profession.» Le tout à travers, notamment, les organes officiels institués par le Code des assurances. En effet, au niveau régional, l’URA-CF, fidèle à son objet statutaire, a engagé une action de mise à niveau des agences et sociétés de courtage d’assurance dans la perspective d’une certification des procédures de gestion. L’Union ambitionne également de mener un programme de formation et de perfectionnement du personnel pour la mise en valeur des prestations offertes au public. L’objectif est d’assurer le conseil et l’assistance à la clientèle.Par ailleurs, au niveau national, les actions de cette association s’inscrivent dans la politique générale de la Fnacam qui, pour l’heure, s’intéresse à deux grands chantiers. Le premier concerne la récupération de la TVA prélevée sur les commissions des intermédiaires. Quant au second, il tient à «la légitimité des opérations d’assurance dommages présentées à travers les guichets bancaires». Et pour mener ses actions, l’Union table énormément sur les moyens de communication. Dans ce sens, elle lancera incessamment un site web dont le principal volet va être dédié au consommateur: «C’est-à-dire créer un espace dans lequel le client va pouvoir rentrer en contact avec l’association pour exposer ses problèmes et demander des solutions à l’image du service de l’assuré créé au sein du ministère des Finances. Il s’agit d’«un espace d’écoute», indique le président.


    Le bureau

    Dédiée tant à l’organisation de la profession de l’intermédiation en assurance qu’à l’assistance du client au niveau de la région, l’URA-CF est désormais représentée par un comité directeur. L’union est présidée par Abdallah Wali Alami. Les autres membres du bureau sont Hammadi Douna, vice-président en charge des relations publiques, Mohamed Abdou Azzabi Zouraq, vice-président en charge de la formation, Hayat Lahlou, vice-président en charge des affaires juridiques, et Bouchra Khouyyi Ouchchak, vice-présidente en charge de la communication. A noter qu’il y a également un secrétaire général et un secrétaire adjoint, respectivement Faïz Harti Lhioui et Aziz Doukar. La trésorerie générale est confiée à M’hammed Amine Lahlou, avec Mustapha Qasmi comme adjoint. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc