×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Fès: Le wali dépoussière les dossiers chauds

Par L'Economiste | Edition N°:1478 Le 18/03/2003 | Partager

. La sécurité, l'assainissement, l'habitat insalubre, le transport urbain… ce qu'en pense le waliLes orientations du nouveau wali de la région Fès-Boulemane, Ahmed Arafa ont été dévoilés lors d'un point de presse. La sécurité figure bien sûr parmi ses priorités. D'ailleurs, c'est le thème d'actualité dans toute la ville. Sur ce volet, il rassure sans trop s'étaler sur la question. «les moyens d'actions de la Protection civile ont été renforcés et des casernes ont été créées dans les sites sensibles de la ville«, indique-t-il. Signalons au passage que le dispositif sécuritaire humain et matériel a aussi été renforcé. Les résultats ont été ressentis chez la population. D'ailleurs, depuis ce remaniement sécuritaire, la police judiciaire défère tous les jours devant le Tribunal de première instance entre 100 à 130 prévenus, indiquent des avocats de la place. Un chiffre qui a pratiquement triplé par rapport aux mois précédents. De même que de nouvelles équipes de sécurité ont été affectées dans plusieurs endroits de la ville afin de faire face à la recrudescence de la criminalité. Pour faire le point sur la question sécuritaire, le wali, le gouverneur de la Médina ainsi que le nouveau chef de la Sûreté ont tenu vendredi dernier une rencontre avec quelques commerçants. Rappelons que ces derniers étaient les plus exposés aux agressions. D'ailleurs, ils avaient récemment observé un sit-in devant la wilaya pour protester contre le phénomène. Sur un autre volet, Arafa se penche sur l'assainissement et le problème des eaux usées à Fès. C'est un lourd investissement d'une somme de 1,25 milliard de DH qui a été mobilisée pour ce chantier. Concernant les marchants ambulants, la réflexion est menée en vue d'aménager un espace adéquat au profit de ces vendeurs. L'embellissement des palmiers au niveau de l'avenue Hassan II figure aussi parmi les points à l'ordre du jour. Des travaux ont été déjà lancés dans ce sens. «Ce n'est que le début d'un grand chantier sur l'aménagement de l'avenue«, fait remarquer le wali. Une étude sur ce projet est en cours de finalisation.D'autres chantiers sont également lancés dans la capitale spirituelle. Le transport urbain est l'un des dossiers chauds à la wilaya. L'objectif est d'assurer une couverture complète de la ville. Dans le même ordre d'idée, le wali a également évoqué une étude concernant l'installation d'un tramway à Fès. C'est un projet qui avait d'ailleurs fait l'objet d'une journée d'étude entre la communauté urbaine et la ville de Strasbourg.Par ailleurs, une opération coup de poing est menée actuellement en ville contre les cafés qui profitent du domaine public. Dorénavant, ils n'ont droit qu'à une seule rangée de tables. De notre correspondante, Mouna KHAMLICHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc