×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Le Pnud renforce sa présence

Par L'Economiste | Edition N°:2737 Le 18/03/2008 | Partager

. Lancement du programme Art Gold le 2 avril . Objectif: mettre en valeur le potentiel local La stratégie de développement du programme Art Gold Maroc profitera cette année à la région de Fès-Boulemane. De fait, l’ouverture de ce programme, initié par le Pnud, est prévue pour le 2 avril par l’instauration d’un groupe de travail régional (GTR). Ce dernier mettra en oeuvre un cycle de programmations locales pour la réalisation du document stratégique des «lignes directrices en appui à la stratégie de la région pour la coopération internationale» (cycle participatif d’une année). Selon Vania Anguelova, responsable de la coopération décentralisée du programme Art Gold, la création et la formation de groupes de travail provinciaux (GTP) figurent également au menu. Celles-ci se feront sur la base des structures existantes de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). L’objectif étant de promouvoir et d’encourager la mise en œuvre d’une approche territoriale du développement, qui permette de dépasser l’approche dualiste «urbain-rural» et de mettre en valeur la région dans son ensemble et avec toutes ses potentialités et son patrimoine humain, culturel et économique. A noter que «Art Gold Maroc» fait partie de l’initiative ART (Appui aux réseaux territoriaux et thématiques de développement humain) lancée en novembre 2004 par le Pnud, l’Unesco et l’OMS. «Coordonné par la plateforme pour les partenariats innovants du Pnud de Genève, ART international offre un ensemble de services aux programmes-cadres des différents pays, utilisant les réseaux de coopération décentralisée ainsi que les universités du réseau universités des pays concernés», indique Myrieme Zniber, conseillère au programme Pnud - Maroc. En clair, il s’agit de renforcer les capacités nationales et locales en fonction des besoins, au niveau des régions pilotes.


Maison du développement

L’initiative ART met à la disposition du programme les ressources spécialisées nécessaires pour renforcer le fonctionnement des groupes de travail régionaux (GTR) et du Comité national de coordination (CNC). Les activités extra-locales feront partie du Plan d’action international. Celles-ci seront installées dans la Maison du développement, espace de rencontre des acteurs de la coopération et des acteurs locaux qui sera mis en place dans chaque région. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc