×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Fès: La vision Rawaj expliquée aux commerçants

    Par L'Economiste | Edition N°:2926 Le 23/12/2008 | Partager

    . Manquant de vision, ils ont exposé leurs doléances… . Ils réclament réduction des impôts et lutte contre les marchands ambulantsAhmed Reda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, a expliqué vendredi dernier aux commerçants de Fès son programme Rawaj-Vision 2020. Ainsi, les quelque 300 commerçants de la région -dont plusieurs présidents d’associations de souks et de métiers- étaient de la partie et sont restés attentifs aux réponses du ministre à leurs doléances malgré l’obscurité provoquée par une coupure de courant. Pour eux, les quartiers commerciaux souffrent de plusieurs maux. A commencer par les marchands ambulants qui encombrent les ruelles déjà étroites, les mendiants, les vagabonds, et les malfrats. De fait, pour faire fructifier le commerce, il faut d’abord assainir les souks et les structurer. D’abord, en les répertoriant selon les métiers, les transformant en véritables sites d’accueil, de commerce et de vie. Il faut également restructurer les marchés de gros, aménager plus de parkings et assurer la sécurité de la clientèle. Les commerçants veulent, par ailleurs, être formés aux nouvelles pratiques du marketing. Ils réclament aussi la réduction des impôts. Sur ce dernier volet, le ministre a indiqué que son plan n’intervient pas à ce niveau. Toutefois, «Rawaj vise à améliorer la compétitivité des commerçants, à faire émerger de nouveaux modèles de commerce et à assurer une offre en produits et en espaces commerciaux conforme aux besoins des consommateurs», affirme Chami. Et d’ajouter qu’il ambitionne de porter le PIB du commerce de 68,5 milliards de DH en 2007 à 98 milliards de DH en 2012 et de créer par la même occasion plus de 200.000 emplois. A noter que le commerce compte parmi les secteurs les plus dynamiques au Maroc avec plus de 800.000 points de vente. Il emploie plus de 1,2 million de personnes, soit 12,4% de la population active. Le commerce intérieur a connu ces dernières années l’émergence de nouveaux modes de commerce, avec l’apparition des réseaux de franchise et de la grande distribution, dont le taux de croissance annuelle est de plus de 20%. Face à ces impératifs, la modernisation et le développement du secteur s’avèrent prioritaires. Conjuguées dans le plan Rawaj, ces actions nécessiteront un budget de 900 millions de DH étalé sur la période 2008-2012. Une première partie de ce budget, 100 millions de DH, a déjà été allouée à l’ANPME au titre de l’année 2008. Le ministre a rappelé que le Fonds Rawaj a pour vocation d’appuyer et d’accompagner les projets de modernisation initiés par les opérateurs du secteur du commerce et de la distribution. Il vise également l’amélioration de la rentabilité du commerce de proximité et la promotion d’un niveau de qualité en phase avec les attentes des clients. Pour cela, le fonds s’attachera à favoriser les projets de labellisation, de mise en réseau, de création de centrales d’achat, de réhabilitation des espaces commerciaux…


    Expertise

    L’action du Fonds Rawaj stimulera l’émergence de champions nationaux du commerce disposant d’un réel concept d’entreprise structurée, capable de créer une plus forte valeur ajoutée et une offre de services diversifiée, a indiqué Chami. Une partie des frais d’expertise inhérents à ces projets pourra être supportée par le Fonds Rawaj. L’intervention de ce dernier portera également sur la création de zones d’activités commerciales. A cet égard, un projet d’aménagement d’une zone d’activité commerciale de 40 ha à Fès est en cours d’étude. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc