×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Greenland ne décolle pas

Par L'Economiste | Edition N°:2334 Le 04/08/2006 | Partager

. L'accès routier peu aisé handicape le développement du complexe touristique. Des investissements de 8 millions de DH gelésS’inspirant du concept de “Chez Ali” à Marrakech, Abdellah Ziat, un ex-MRE construit, sur un terrain de 5 hectares, situé à 15 km de Fès, un complexe touristique d’animation avec fantasia et folklore. Après avoir acquis le terrain, et une fois l’autorisation d’exploitation obtenue, le promoteur a équipé le complexe de tentes caïdales pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes et d’un bungalow. Un grand espace pour accueillir troupes folkloriques et fantasia a aussi été aménagé. Attirés par l’originalité du concept, les clients commençaient à affluer. Dans la foulée, le promoteur a mis l’accent sur le volet promotion et communication en proposant dépliants et flyers aux agences de voyages et aussi aux entreprises de la région. «Pour diversifier l’offre et enrichir notre produit, nous avons également organisé des réceptions et pique-niques pour enfants en compagnie d’animateurs professionnels en partenariat avec les établissements scolaires, notamment pendant les vacances», souligne Abdellah Ziat. Après les premiers succès, ce complexe touristique éprouve aujourd’hui des difficultés à drainer la clientèle. Et pour cause. Malgré le panorama qu’il offre sur la ville de Fès, son emplacement reste difficile d’accès. «Le complexe dispose de tous les atouts susceptibles de séduire les touristes surtout au niveau de l’animation, mais l’accès routier peu aisé handicape son développement», soutient Ziat. «J’ai investi dans cette région parce qu’on m’a assuré qu’une route est prévue dans le plan d’aménagement régional, du complexe sportif jusqu’à l’aéroport Fès-Saïss, situé à près de 5 km du complexe», indique Ziat. Au fil des ans, l’impact de l’absence d’une route dans cette zone commençait à se faire sentir et la clientèle à déserter le complexe. «J’ai contacté à plusieurs reprises des responsables de la ville pour trouver une solution à ce problème qui handicape un projet en mesure d’apporter un plus au produit touristique de Fès, mais sans succès», affirme le promoteur. D’autres aménagements sur le site étaient prévus, notamment une trentaine de bungalows sur une large vallée de verdure destinés aux familles, une piscine avec un parc de loisirs entouré d’un mini-golf, d’un court de tennis, d’un terrain de mini-foot et d’une piste de karting. Soient des investissements estimés à plus de 8 millions de DH que le promoteur a mis en veille en attendant de trouver une issue au problème de l’accès tortueux et difficile au complexe. Mauvais calcul fait par le promoteur ou manque de volonté des autorités de promouvoir ce type d’investissements, l’échec d’un tel projet prive la ville d’un produit qui, peut-être, aurait été en mesure d’enrichir une offre touristique, combien pauvre en animation…Rachida BAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc