×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Adwan et Sapho en vedette au Festival

Par L'Economiste | Edition N°:1783 Le 04/06/2004 | Partager

. Le Palestinien a chanté seul, sa troupe n’ayant pu faire le déplacementAprès une nuit de rupture, les chants ont repris, mercredi dernier, à la place de Bab El Makina qui a vibré encore une fois avec deux spectacles. Ce soir, près de 3.000 personnes étaient au rendez-vous. Le Palestinien Moneim Adwan devait être accompagné par sa troupe. Cette dernière n’a pu faire le déplacement à cause des problèmes du Moyen-Orient. Malgré cet imprévu, Adwan a su combler le vide. Il s’est produit sur scène seul avec un autre équipier. Fredonnant l’amour, l’espoir, l’avenir et la religion, cet artiste a convaincu le public de ses talents individuels. Les spectateurs, émerveillés par cette présentation, ont souvent essayé de suivre le rythme. Un rythme dont l’Oud reste le principal instrument. Par ailleurs, l’arrivée de l’artiste française Sapho a réservé bien des surprises au public. Les mélomanes se sont rappelés la Sapho rockeuse à la voilette noire. L’ex-petite fille de Marrakech a trouvé une nouvelle puissance avec l’orchestre de Nazareth. Tous deux ont compilé un mixage de cultures. L’Orient et l’Occident se sont réunis pour chanter la paix. Tout à coup, Sapho se libère, survoltée et puissante, pour mieux valser et mieux gérer l’espace. Pour toucher une majorité des goûts, Saphoa a chanté en français, espagnol et même en arabe. Il était 22h15min quand cette voix distinguée a entraîné le public sur la scène pour danser avec elle. L’animation était vraiment au rendez-vous. Beaucoup de spectateurs ont quitté la salle en se demandant si les chants de Sapho avaient une relation avec le spirituel. De toutes les façons, ils l’ont beaucoup admirée.


Programme

Vendredi 4 Juin16h - Musée Batha Chœur Sirin (Russie) Chants sacrés orthodoxes20h30 - Bab Makina Sabah Fakhri (Syrie) Chants d’amour spirituel Samedi 5 Juin16h- Musée Batha Sharam Nazeri (Iran) Chants soufis du Kurdistan iranien20h30 - Bab Makina Liz Mc Comb et l’Arc Gospel Choirof Harlem (USA) GospelDimanche 6 juin17h30 – Bab Boujloud 1re partie Groupe Ahwach2e partie Liz Mc Comb et l’Arc Gospel Choirof Harlem (USA) Gospel.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc