×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Affaires

Fenie Brossette s’allie à New Holland

Par L'Economiste | Edition N°:3404 Le 12/11/2010 | Partager

. La filiale de Somed aura l’exclusivité de la distribution des engins de la marque. L’entreprise ambitionne de prendre 15% des parts de ce marché FENIE Brossette affiche de nouvelles ambitions. La filiale du groupe Société Maroc Emirats Arabes Unis de développement (Somed ) vient de conclure un partenariat avec New Holland, filiale de Fiat S.P.A, spécialisée dans la production d’engins de chantier. «Ce partenariat accorde l’exclusivité de distribution des produits de New Holland à Fenie Brossette. Il permettra aussi à l’entreprise de compléter et d’élargir sa gamme de produits pour couvrir les besoins de son portefeuille client notamment dans les travaux publics», souligne Tarafa Marouane, PDG de Somed. Le but étant de détenir 15% des parts de marché des engins de chantier dans les trois ans à venir.Avec cette diversification des produits, le poids du matériel BTP dans la structuration de l’entreprise devrait avoisiner 120 millions de DH dans les trois prochaines années. «Ce qui correspondrait aujourd’hui à près de 15% de notre chiffe d’affaires», explique Mohamed Ramdane, directeur général délégué de Fenie Brossette.Ce partenariat intervient dans un contexte un peu tendu où le marché des engins de chantiers est constitué à moitié par du matériel d’occasion. «Aujourd’hui, il y a une prise de consciences de l’administration avec l’interdiction du dédouanement des véhicules de plus de 5 ans. La logique voudrait que les engins de travaux publics suivent cette tendance de rajeunissement», note Tarafa Marwane. Autre nouveauté dans ce secteur, un projet de régulation des équipements d’occasion est en cours d’élaboration. Même si ce marché souffre depuis quelque temps d’un flottement, le management de Fenie Brossette mise sur une reprise prévue dès début 2011.A rappeler que différents chantiers de BTP ont accusé des retards à cause des intempéries durant le premier trimestre 2010. Ce qui a eu un impact sur le résultat semestriel de Fenie Brossette. Le volume d’affaires à fin juin 2010 a baissé de 6,5% à 320 millions de DH. Mais ce contexte risque de se poursuivre pour le reste de l’année. Il est surtout attribué aux habituels retards dans les chantiers avant et après l’Aïd El Kébir et des éventuelles perturbations météorologiques. Mais, cela ne semble pas inquiéter outre mesure le mangement de Fenie Brossette. «L’activité n’a démarré réellement qu’à partir du deuxième trimestre Mais pour le deuxième semestre, nous tablons sur une performance meilleure que l’année dernière», affirme le PDG de Somed. Dans sa stratégie de développement, Fenie Brossette mise, entre autres, sur les programmes des routes rurales et secondaires auxquels s’ajoutent les projets des villes nouvelles. Bien évidemment, la concrétisation du contrat-programme BTP, encore en gestation, boosterait certainement l’activité de l’entreprise au même titre que ses concurrents. Quant à l’éventuelle aventure africaine, évoquée lors de l’introduction de l’entreprise en Bourse en 2006, le mangement se dit prêt à étudier toutes les propositions de partenariat.


Carte de visite

CRÉÉE en 1928, Fenie Brossette est une entreprise spécialisée dans la vente et la commercialisation d’équipements, de produits et de services pour le bâtiment et l’industrie. Le capital de l’entreprise est contrôlé à hauteur de 57% par Zellidja, filiale de Somed. Le tour de table comprend également Asma Invest (12,31%), Rhenalu Cegedur Pechiney (0,14%) et divers actionnaires (30,47%). Son chiffre d’affaires annuel tourne autour de 590 millions de DH.Jalal BAAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc