×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Fashion Week 2009 est lancée

    Par L'Economiste | Edition N°:2922 Le 17/12/2008 | Partager

    . La 1re édition aura lieu du 12 au 14 avril à Casablanca. Priorité: promouvoir les stylistes et valoriser le travail des artisansUn autre rendez-vous de la mode est né. Il s’agit de la première édition de la semaine de la mode «Fashion Week 2009» qui aura lieu les 12, 13 et 14 avril à l’hôtel Hyatt Regency-Casablanca. Initié par la Fédération de la couture traditionnelle marocaine (FCTM), ce projet «se veut un espace d’échange et de partage entre tous les professionnels du secteur du textile et de l’habillement». Plus de 1.500 visiteurs sont attendus à cette rencontre de haute couture et de prêt-à-porter qui vient appuyer les autres événements de mode comme Caftan ou encore Mode Made in Morocco... L’idée est de faire de Casablanca une capitale de la mode marocaine. «Nous disposons de tous les atouts pour gagner le pari et créer une manifestation de grande envergure qui égale celles organisées sous d’autres cieux. Notre rôle ne se limitera pas à promouvoir les stylistes en herbe, et à valoriser le travail des mâalems et artisans, mais aussi à chercher de nouvelles perspectives de développement et d’exportation de notre savoir-faire», a affirmé Najia Abadi, présidente fondatrice de la FCTM lors de la présentation de l’événement, lundi dernier à Casablanca, en présence de plusieurs créateurs stylistes. Ces derniers sont d’ailleurs conviés à un benchmarking le 10 janvier prochain pour étudier toutes les propositions et valider le cahier des charges.Plusieurs professionnels de renom soutiennent l’événement, notamment Edith Keller, PDG du groupe Carlin International qui accompagne les marques et les entreprises françaises et internationales sur l’ensemble de leurs attentes en termes de style, d’image de marque et de communication. Pour Keller, «la mode marocaine se distingue par son authenticité et son artisanat exceptionnel. Face à la mondialisation, le secteur cherche une personnalisation et une couture qui se démarquent de la masse». Il s’agit de porter «l’humain au centre des recherches de la mode et surtout mettre en avant les artisans», ajoute Edith Keller. D’ailleurs, elle annonce 4 thèmes pour les tendances 2009-2010, à savoir: instantané (couture futuriste avec des matières luisantes et du pastel rafraîchi), ambivalence (style décontracté, city chic, avec un repatronage des formes, couleur beige en l’occurrence), envisagé (ethno-contemporain avec des couleurs poudrées et une notion d’argile) ou encore le thème de la migration (marketing de la couleur notamment bleue et rouge). L’on cite aussi Gil Tardieu, chorégraphe dans le milieu de la mode depuis les années 90 et directeur artistique de la FCTM depuis 2005. Pour ce spécialiste, «il n’est pas question de noyer la créativité, mais surtout de revenir sur les choses simples». Par ailleurs, le programme préliminaire de la Fashion Week propose des tables rondes, des ateliers de formation, un concours de jeunes stylistes, des défilés de mode et des soirées culturelles...Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc