×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Exposition universelle: Tanger candidate pour 2012

Par L'Economiste | Edition N°:2309 Le 30/06/2006 | Partager

. La demande déposée officiellement à Paris par le wali. La Corée du Sud également en lice La ville de Tanger veut jouer dans la cour des grands. En se portant candidate pour l’accueil de l’Exposition universelle de 2012, elle affiche ses ambitions. De fait, la ville a officialisé sa demande en déposant son dossier mercredi dernier, à Paris. C’est Mohamed Hassad, wali de la région de Tanger-Tétouan et président de l’Association Tanger Exposition 2012 qui a présenté, au siège du Bureau international des expositions, la lettre de candidature marocaine. Le thème retenu pour cette édition est celui des “Routes du monde, rencontre des cultures, pour un monde plus uni’’, un thème qui semble taillé à la mesure de Tanger, croisement des civilisations méditerranéennes. Une ville qui abrite aussi un grand chantier, celui du Port Tanger Med, véritable pôle de communication entre Nord et Sud (cf. www.leconomiste.com). L’exposition est prévue sur un terrain de 25 hectares afin d’acceuillir dans les meilleures conditions les dizaines de pays participant à l’événement. A noter que le Maroc avec Tanger est le deuxième pays, après la Corée du Sud, à avoir annoncé sa candidature pour l’organisation en 2012 de l’Exposition universelle. D’autres villes sont attendues dans la course. On parle de Paris, mais la capitale française n’a pas encore formulé officiellement sa demande Pour tenir le challenge, le Maroc doit mobiliser toutes ses énergies et moyens pour ficeler un «dossier en béton». La ville a déjà entamé un important programme de restructuration. Plus de 700 millions de DH seront affectés à l’embellissement et à la remise à niveau de la ville et de ses artères. Le programme qui se veut ambitieux s’étale sur 5 ans et devrait permettre une redynamisation profonde de la ville, avec à la clé, une amélioration du cadre de vie des citoyens.


Vitrine de luxe

L’Exposition universelle est perçue comme une excellente vitrine pour la ville et le pays qui l’accueillent. Les expositions précédentes, comme celle d’Aïchi au Japon, en 2005, ont été des réussites financières, vu l’engagement de grandes firmes industrielles derrière le projet.Lors de cette édition, plus de 22 millions de personnes ont visité les différents pavillons qui s’étalaient sur 173 hectares de superficie. D’autres villes ont connu des changements radicaux après le passage de l’Expo. Tel est le cas de Séville, en Espagne. Le succès de cette expo de 1992 à profité d’abord aux habitants de la ville eux-mêmes: réaménagement des rives du Guadalquivir et la présence de pavillons permanents de haute qualité architecturale en sont les plus remarquables. A noter que la première édition date de 1851 à Londres. Organisée sous le thème des exploits techniques et industriels elle avait réussi à drainer pas moins de 6 millions de visiteurs. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc