×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Exportations de poisson en Septembre : La sardine domine toujours

    Par L'Economiste | Edition N°:58 Le 17/12/1992 | Partager

    Les exportations de poissons non frais enregistrées au cour de Septembre 1992 ont porté sur 6.313 tonnes, soit en valeur 140,6 millions de DH. Un peu plus de 65% de ce volume ont été absorbés par l'Europe pour 98,5 millions de DH, la part de la CEE s'élevant à 4.086 tonnes valant 97,1 millions de DH.

    Le reste, c'est-à-dire près de 2.193 tonnes, est réparti entre l'Afrique avec 1.622 tonnes (25,7 millions de DH), l'Amérique avec 345 tonnes (13,4 millions de DH) et le Moyen-Orient avec 185 tonnes (2,8 millions de DH).

    L'analyse détaillée des statistiques fournies par la Fédération des Industries de la Conserve au Maroc met en relief la prépondérance des exportations de conserve.

    En effet, les conserves de poissons fournies à l'étranger durant le mois de Septembre 1992 ont représenté en quantité comme en valeur plus de 97% du total, soit 6.160 tonnes pour 137 millions de DH.

    Le principal importateur de poissons en conserve reste la Communauté européenne, qui a totalisé 3.964 tonnes, soit en valeur 95,4 millions de DH. Hors CEE, l'Europe a absorbé 33,7 tonnes correspondant à 1,4 million de DH.

    L'Afrique a acquis 1.662 tonnes à 25,7 millions de DH, l'Amérique 314,3 à 11,6 millions et le Moyen-Orient 185 tonnes à 2,8 millions de DH.

    A l'intérieur de cette rubrique, les sardines continuent d'occuper la première place avec 4.931 tonne et 92,8 millions de DH. L'essentiel des conserves de sardines a donc été écoulé sur l'Europe (2.992 tonnes valant 62,1 millions de DH). Les approvisionnements de la CEE, à elle seule, se sont élevés à 2.971 tonnes représentant 61,6 millions de DH. Ceux de l'Afrique ont atteint 24,9 millions de DH, du Moyen-Orient 2,8 millions et ceux d'Amérique 2,7 millions.

    Concernant les conserves de maquereaux, le Maroc a exporté en Septembre 1992, l'équivalent de 5,4 millions de DH (414 tonnes) dont 4,6 millions vers la CEE et plus de 774 mille DH vers l'Afrique.

    Les exportations d'anchois, elles, ont concerné 815 tonnes correspondant à une valeur de près de 39 mille DH. La première destination reste la CEE avec 29,1 millions de DH et 648 tonnes. Elle est immédiatement suivie par l'Amérique, qui a acquis 153 tonnes à 8,8 millions de DH.

    Pour ce qui est des exportations de poissons congelés, celles-ci sont encore faibles puisqu'elles n'ont porté que sur 106 tonnes (soit 681 mille DH), entièrement écoulées sur la CEE.

    La France, le Portugal, l'Espagne et l'Allemagne ont été, dans l'ordre, les principaux clients en Septembre 1992.

    Enfin, l'essentiel des exportations enregistrées au cours du mois considéré (soit 3.385 tonnes au prix de 68,2 millions de DH) ont transité par le port de Casablanca.

    H.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc