×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Examens primaire et collégial: Forte participation féminine

Par L'Economiste | Edition N°:1794 Le 21/06/2004 | Partager

. Un demi-million de candidats à l’examen du certificat des études primaires C’est aujourd’hui que les examens d’obtention des certificats des études primaires et du cycle collégial démarrent. Organisées par les Académies régionales de l’Education et de la Formation relevant du département de Habib El Malki, ces épreuves se poursuivront jusqu’au 25 juin. Pour cette session de juin 2004, les effectifs globaux des candidats à l’examen du certificat des études primaires s’élèvent à plus d’un demi-million (529.179), soit en hausse de 13,2% par rapport à ceux de juin 2003 (467.461). Pour sa part, l’élément féminin est bien représenté cette année avec 239.574 candidates, soit 45,27% des effectifs globaux. Comparée à la session de juin 2003 qui n’a compté que 210.108 candidates, la participation féminine a progressé de 14,02% cette année. La répartition des effectifs, selon les types de candidatures, est dominée par les candidats relevant des établissements de l’enseignement public avec près de 95% (502.022), suivi des candidats des établissements d’enseignement privé avec 4,92% (26.049). Le pourcentage des candidats libres ne dépasse pas, lui, 0,2%, avec seulement 1.108 candidats.Pour le cycle collégial, avec 385.840 élèves, le nombre des candidats à l’examen régional du certificat du cycle collégial est aussi en progression de 6,05% par rapport à l’année dernière. La participation féminine passe, elle, de 162.682 à 174.750 candidates, soit une hausse de 7,42% par rapport à la session de juin 2003. Rappelons que ces examens sont organisés pour la troisième année consécutive conformément aux recommandations de la charte d’éducation et de formation et à l’arrêté du ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique qui en fixe les modalités.


Et le bac?

Quel taux de réussite cette année aux épreuves du baccalauréat de la session de juin? Les résultats sont-ils meilleurs que ceux de l’année dernière, ou plutôt décevants? Difficile à dire. A l’heure où nous mettions sous presse, aucune information n’était encore disponible auprès du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique. «Nous y travaillons encore. Un communiqué de presse sera diffusé pour annoncer les premiers résultats», indique-t-on auprès de la cellule communication. En tout cas, pour leur part, les élèves ont pu être fixés sur leur sort samedi 19 juin en fin d’après-midi. Des réactions recueillies à chaud auprès de quelques candidats sont mitigées. Alors que pour certains, les résultats sont meilleurs cette année, d’autres estiment en revanche qu’ils ont été massacrés. A noter que les résultats sont disponibles sur Menara, par SMS et serveur vocal. Les abonnés des deux opérateurs, Maroc Telecom et Meditel, peuvent y avoir accès via un serveur vocal au 2233. Ou à partir du téléphone mobile par envoi du code national du candidat par SMS au 3131 pour les clients de Maroc Telecom. Khadija EL HASSANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc