×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Essaouira: Le projet de la ceinture verte entériné

Par L'Economiste | Edition N°:2417 Le 07/12/2006 | Partager

. La convention signée lundi. Un investissement de 9,2 millions de DHUne convention de partenariat pour l’aménagement de la ceinture verte de la cité des Alizés a été signée au siège de la province, lundi dernier. L’objectif est l’équipement des lagunes situées dans la partie classée et inscrite dans la liste Ramsar depuis janvier 2005 (cf.www.leconomiste.com). Le site est désormais considéré comme zone humide d’intérêt international. «Le projet est une première au niveau national», est-il déclaré. A l’évidence, Essaouira s’engage dans l’harmonisation de l’urbanisation avec son environnement. La convention a été signée par Abdelaâdim El Hafi, Haut-Commissaire aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification, Abdeslam Bekrate, gouverneur de la province d’Essaouira, Asma Chaâbi, présidente du conseil municipal, Bernard Tramier, président de la fondation Total pour la biodiversité et la mer. Khatib Lahbil, directeur de l’Erac/Tensift était également au rendez-vous. L’aménagement de cette ceinture verte s’étendra sur une longueur de plus de 3.800 m, et une profondeur de 100 m. Le montant total alloué à ces travaux est estimé à 9,2 millions de DH. Et la revalorisation concerne la frange qui longe la ville du nord au sud. «Le projet va permettre de réconcilier le développement urbain de la ville avec la protection de l’environnement», est-il précisé. Sa concrétisation permettra non seulement de limiter l’expansion urbaine côté est, mais aussi de protéger la ville contre l’ensablement. Il s’agit également d’offrir à la population une zone de détente. De nombreux équipements récréatifs sont prévus (abris, pergolas, espaces de jeux pour enfants et terrains de sport). Le site sera ouvert au public en tant qu’espace de loisirs au premier trimestre de l’année 2008. De notre correspondant,Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc