×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie Internationale

    Espagne : La faiblesse de la Peseta dope le tourisme

    Par L'Economiste | Edition N°:193 Le 17/08/1995 | Partager

    Les stations balnéaires font le plein en Espagne. Après les frémissements de reprise constatés en 1994, cette destination connaît actuellement un net regain d'intérêt. Principales explications: la faiblesse de leur monnaie a obligé les Espagnols, qui voyageaient déjà peu hors de leur pays, à rester sur place et, à l'inverse, les touristes étrangers retrouvent le chemin de la péninsule. Un premier bilan fait ressortir une progression de l'ordre de 3% du nombre de visiteurs et une augmentation de 12% du chiffre d'affaires touristique. La croissance des recettes est essentiellement due à la conquête d'une clientèle européenne plus fortunée, avancent les autorités espagnoles.

    Il est noté que l'année dernière, durant la basse saison, tous les indicateurs étaient déjà favorables. Le nombre de visiteurs avait progressé de 7,3% à 61 millions dont 43 millions ont séjourné au moins une nuit. Sur la même période, le pays avait drainé 117 milliards de FF de recettes, en progression de 14%. Auprès du Ministère du Tourisme, on rappelle que Madrid a consacré environ 2,5 milliards de FF de subventions pour encourager l'amélioration de la qualité hôtelière.
    En effet, l'Espagne n'a pas tardé à réagir pour rattraper la France qui lui a ravi la place de première destination touristique européenne au lendemain de la fête du Bicentenaire. Les autorités ont alors débloqué durant ces dernières années quelque 500 millions de FF pour une campagne de promotion destinée à changer l'image de marque de leur tourisme. La découverte des villes, des circuits historiques et touristiques ainsi que le tourisme sportif avec le golf et le nautisme ont constitué les principaux axes visant à renouveler cette destination assimilée au soleil. Le plan marketing mis en place commence maintenant à donner de bons résultats. Dans l'ensemble, les établissements haut de gamme enregistrent les meilleurs scores et la moyenne saison connaît un réel engouement.

    Alié Dior NDOUR

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc