×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Equipement électrique
    OGE renforce sa production

    Par L'Economiste | Edition N°:2782 Le 22/05/2008 | Partager

    . L’usine déménage à Nouaceur. Un investissement de 47 millions de DH, hors terrainL’Omnium général d’électricité, OGE, transfère son usine de Tanger à la zone industrielle de Nouaceur. La filiale du groupe Cahors est spécialisée dans la fabrication de matériels de transformation, de distribution et de branchement d’électricité moyenne et basse tension. Installé à Tanger depuis 1981, le groupe a opté pour ce choix, «stratégique» selon le top management du groupe, qui entend par là tripler sa capacité de production. «Ce transfert s’est avéré une nécessité pour le développement de notre activité», explique Michel Rossel, DG de OGE. La nouvelle usine optimise ainsi la réactivité de l’entreprise face à la demande qui s’est accrue grâce notamment au boom de l’immobilier et au programme d’électrification rurale de l’ONE. L’inauguration du nouveau site industriel s’est déroulée hier, en présence des managers et administrateurs du groupe, un représentant du ministère du Commerce et de l’Industrie ainsi qu’un parterre d’industriels. Le projet a exigé un investissement de 47 millions de DH, hors coût du terrain. Sa superficie globale est de 4 hectares dont 10.000m2 pour le site de production. Le nouveau siège regroupe à la fois l’usine, les services administratifs et commerciaux. «C’est le plus grand site du groupe hors Europe, en termes de superficie du groupe», indique Rossel, dont l’ambition est de s’agrandir davantage. L’unité fabrique, entre autres, des coffrets de comptage, de réseau, de distribution, remontées aéro-souterraines et pinces d’ancrage. La matière première, importée de France, est soumise à des contrôles qualité rigoureux. Grâce à des équipements de pointe et à sa forte capacité de production, OGE exporte également vers l’Afrique de l’Ouest, réalisant un chiffre d’affaires de 16 millions de DH à l’export. Le nouveau site de production constitue pour le groupe une plateforme de développement de ses activités sur le continent africain. «Notre ambition est de passer de 20 à 40% de part de notre chiffre d’affaires à l’export sur les 5 ans à venir», avance Rossel. Pour cela, l’entreprise, qui emploie aujourd’hui 135 personnes, compte porter ce nombre à 230 à l’horizon 2011. Près de 70% du personnel ont accepté de suivre le groupe à Casablanca grâce à des mesures d’accompagnement sociales. Ce sont près de 4,5 millions de DH qui ont été déboursés par le groupe pour l’accompagnement des employés: primes, prise en charge du déménagement, augmentation de la prime de scolarité, recherche de logements... Jihane Kabbaj

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc