×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

EnviroMaroc'99: La première édition tient ses promesses

Par L'Economiste | Edition N°:461 Le 11/03/1999 | Partager

· Marocains et Allemands sont satisfaits de leur salon

· Des contacts qui restent à concrétiser

· Deux exemples de produits-vedettes


EnviroMaroc'99 a fermé ses portes hier. La première édition du salon maroco-allemand de l'environnement conçue sous la forme d'un forum a, de l'avis de nombreux exposants et visiteurs, tenu ses promesses. Durant les trois jours de l'exposition, les participants ont eu l'occasion d'apprécier les innovations et techniques environnementales de l'Allemagne, pays ayant acquis ses titres de noblesse dans le domaine.
Cette manifestation a été aussi une plate-forme favorable à l'établissement de contacts et partenariats. "Nous sommes venus ici pour exposer nos produits, mais aussi pour chercher des partenaires", souligne un participant.
Le salon a aussi permis de trouver des associés pour le montage d'unités, ou de représentants sur le marché marocain. Des contacts qui restent à concrétiser.
Par ailleurs, plusieurs séminaires, ateliers et tables rondes ont eu lieu durant les trois jours de l'exposition. Tous avaient trait à la protection de l'environnement, avec présentation de modèles d'organisation du traitement des eaux usées et de gestion des déchets solides.
Pour le public marocain, EnviroMaroc a donc été une opportunité pour découvrir les dernières innovations allemandes. Quelques produits-stars ont focaliser l'attention. Il s'agit notamment du procédé proposé par la société Lahusen Alweissi Consulting & Trading, lequel consiste en l'extraction de l'eau directement de l'air saturé d'humidité. Ce procédé sera expérimenté au cours de cette année dans le désert de la Jordanie.

Autre exemple, le système "Membraex 2000 A". Il a été présenté par la société Microfil. Il est destiné au traitement des eaux superficielles dans les zones sinistrées et éloignées des réseaux d'alimentation. Il s'agit d'un dispositif qui permet de puiser directement de l'eau dans le milieu naturel en la purifiant à travers un système autonome composé de filtres et de solutions chimiques.
Le salon de l'environnement a connu, en plus de la participation des Allemands et des Marocains, la participation d'autres opérateurs étrangers à travers leurs représentants sur le marché local. Il s'agit notamment de la firme américaine FRC Environnemental Inc. Cette dernière a présenté au public un procédé physico-chimique pour le traitement des eaux usées.
A noter que cette manifestation, qui s'est tenue du 8 au 10 mars, a été initiée par la Chambre Allemande de Commerce et d'Industrie (DIHK). Elle a été organisée en collaboration avec la coopération maroco-allemande (Projet de gestion de l'environnement, GTZ).

Abdelaziz MEFTAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc