×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Entretien avec Jérôme Monod : La Lyonnaise des Eaux-Dumez prend des options au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:67 Le 18/02/1993 | Partager

Jérôme Monod, le président de la Lyonnaise des Eaux-Dumez, était en visite au Maroc en début de semaine. Les ambitions du groupe français sur notre pays portent notamment sur les travaux publics, l'assainissement et la gestion de la distribution d'eau en partenariat avec les collectivités. Ces prémices à un redéploiement de l'activité marocaine de la Lyonnaise des Eaux-Dumez pourraient rapidement être élargies à d'autres domaines à l'instar de la palette pour le moins éclectique des activités du groupe.

- L'Economiste: Vous venez de mener une série d'entretiens avec plusieurs ministères, plus précisément sur quelle volonté s'appuie votre visite au Maroc?
- Jérôme Monod: Actuellement, votre pays change, se libéralise et présente une volonté certaine d'ouverture. En parallèle, le niveau de formation est élevé avec la sortie chaque année de nouvelles promotions d'ingénieurs et de techniciens. Dans ce cadre, la volonté bilatérale d'un renforcement des relations entre le Maroc et la France affiche un caractère opportun. Je suis donc venu présenter à plusieurs ministres et représentants d'organismes concernés les offres de notre groupe dans différents domaines en vue d'un redéploiement de nos activités au Maroc. Nous avons confiance en ce pays et sommes prêts à oeuvrer pour son développement avec des opérations de qualité, intéressantes pour les deux parties. D'ailleurs, plus de 1.500 personnes travaillent déjà pour notre compte au Maroc au travers de certaines de nos filiales, comme par exemple E.T.C.D. (Dumez-Maroc), GTM-Entrepose ou Ufiner-Cofreth, pour ne citer qu'elles.

- Aux delà d'un engagement de principe, des accords fermes ont-ils été conclus lors de votre passage?
- Effectivement, le contrat de concession de notre filiale Ufiner pour l'alimentation en eau potable de la ville de Casablanca vient d'être reconduit jusqu'à la fin du siècle. Un projet de traitement des ordures sur la même ville nous intéresse par ailleurs. De même, nous devrions soumettre une offre dans les semaines à venir pour la construction d'un hangar destiné à héberger des Boeing 747 sur l'aéroport Mohammed V. Enfin, nous répondrons également à certains appels d'offres concernant le chantier du premier tronçon de l'autoroute RABAT-Fès.

- La palette d'activités de la Lyonnaise des Eaux-Dumez se distingue par son éclectisme. Y a-t-il d'autres pôles d'intérêts au Maroc pour votre groupe?
- Le Maroc exprime des besoins en matière d'infrastructures routières mais aussi hydrauliques. A titre indicatif, nous avons déjà construit plusieurs barrages de par le monde. Dumez et GTM-Entrepose participent ainsi à de grands projets internationaux comme les barrages d'Ertan en Chine, Singarak en Indonésie... Nos compétences dans le traitement des eaux nous ont par ailleurs permis de décrocher un important contrat en ce sens avec la ville de Buenos Aires à qui nous avions soumis une offre globale. A Sydney, en Australie, nous construisons la plus grande usine d'eau potable du monde. Nos métiers touchent également aux domaines de l'énergie et de la cogénération, un secteur sensible. En fait, nos intérêts sont multiples au Maroc.

- Dans le domaine de l'eau, plus particulièrement, qu'êtes-vous en mesure de proposer dans l'immédiat?
- Dès 1990, notre stratégie a été clairement orientée vers la poursuite d'un développement vigoureux dans nos métiers de base en vue de devenir l'un des premiers groupes mondiaux de construction et de service pour l'environnement. Notre horizon pour les années à venir vise à la prise en charge de l'aménagement et de la gestion d'ouvrages et de services de grandes métropoles dans le monde entier. En effet, les marchés mondiaux ont connu ces dix dernières années une évolution radicale liée à la rapidité de la croissance urbaine et une sensibilisation écologique. Notre groupe a tous les atouts en mains pour insérer ses activités dans cette évolution avec des compétences affirmées de concepteur, de constructeur et de gestionnaire.

Dans ce cadre, nous envisageons au Maroc un nouveau style de partenariat avec les collectivités publiques notamment en matière de traitement des eaux et d'assainissement.

La Lyonnaise des Eaux-Dumez

ISSUE de la fusion en 1990 de deux sociétés centenaires, Lyonnaise des Eaux et Dumez, la Lyonnaise des Eaux-Dumez se définit comme "un groupe mondial de construction et de services pour l'environnement". En 1992, le groupe réalisait un chiffre d'affaires de 89,1 milliards de Francs dont 42% à l'étranger. Son activité eaux et services génère 33% de ses ressources, l'aménagement-construction 44%. L'effectif total du groupe se monte à 125.000 personnes, dont 50.000 à l'étranger au travers de plus de 700 sociétés. En France, la Lyonnaise des Eaux-Dumez s'affiche en position de 8ème entreprise industrielle de l'Hexagone, de 2ème groupe de construction et premier exportateur dans le secteur des services.

Schématiquement, cinq grands secteurs de compétences se dégagent des activités de la Lyonnaise des Eaux-Dumez
- la gestion de services publics en concession: distribution d'eau, assainissement, propreté urbaine, traitement des déchets, distribution d'électricité, de gaz, réseaux de froid et de chaleur, exploitation de parkings et d'autoroutes;
- les services à la société: services funéraires, câbles, TV hertzienne, maisons de retraite médicalisées, golfs et parcs de loisirs;
- la distribution: de matériels professionnels en électricité, plomberie, climatisation;
- la construction: bureaux d'études, aménagement et immobilier, bâtiment et travaux publics, routes, fondations et terrassements;
- la construction ; bureaux d'études, aménagement et immobilier, bâtiments ;
- les services à l'industrie: construction et maintenance industrielles, installations électriques, off shore pétrolier, gestion technique d'immeubles.

Propos recueillis PAR Christian MEAR

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc