×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Energie solaire Plus de 10.000 foyers ruraux équipés

Par L'Economiste | Edition N°:2832 Le 01/08/2008 | Partager

. Isofoton intensifie son «programme solaire». Un partenariat de longue date avec l’ONERELIER le monde rural au réseau électrique n’est pas une mince affaire. Certaines contrées sont tellement isolées que leur électrification relève de l’exploit. C’est dans ce cadre que l’Office national de l’électricité a lancé, en janvier 1996, le Programme d’électrification rurale globale (Perg). Parmi les partenaires aidant à la réalisation de ce vaste chantier, Isofotón Maroc fait figure de pionnier. Cette dernière est une filiale du groupe espagnol Isofotón SA, qui a déjà effectué des réalisations dans le royaume depuis 1997. Quant à la filiale, elle est présente au Maroc depuis 2005, et ambitionne la promotion et le développement de l’énergie solaire (photovoltaïque et thermique) et, partant, de jouer un rôle majeur dans la vulgarisation des énergies renouvelables au Maroc. Le siège social d’Isofotón Maroc est basé à Casablanca, et la société dispose également de 9 agences dans plusieurs villes du pays. L’effectif employé dépasse les 60 personnes.Isofotón Maroc n’est pas très connue du grand public. «La communication ne faisait pas partie de nos priorités, vu que notre action se concentre sur les zones rurales», confie Juan Garcia Montes, directeur général. En effet, depuis 2005, Isofotón Maroc a été en charge de bon nombre de projets, dont le plus ambitieux est sans doute le Perg. Dans le cadre de ce programme, plus de 10.000 foyers isolés dans 13 provinces du Maroc, ont pu bénéficier de l’énergie électrique, grâce à des kits photovoltaïques individuels, d’une capacité oscillant de 75 à 200 watts. « Ces installations sont idéales pour des familles rurales isolées, car l’énergie emmagasinée pendant la journée grâce au photovoltaïque est suffisante pour leurs besoins pendant la soirée», précise le DG d’Isofotón. Cela est rendu possible notamment par la non-abondance d’appareils électriques dans les foyers ruraux. Parallèlement au PERG, Isofotón s’investit également dans le programme Chourouk de l’ONE (www.leconomiste.com), lequel projette d’installer 200.000 appareils solaires au Maroc. Au terme de ce projet, 1.200 systèmes de connexion au réseau seront installés dans les villes d’Errachidia et de Benguerir. La première réalisation dans le cadre de ce programme a été une installation d’une capacité de 70.000 kw par an, en juin 2007, dans la localité de Tit Mellil. En outre, la société a installé en 2008 deux unités de dessalement d’eau par l’énergie solaire, dans deux localités du Haouz et de la région d’Essaouira. La concrétisation du projet se fera via le pompage et le dessalement par osmose inversée. Isofotón se veut également un acteur sur le plan social, à travers le soutien actif du réseau associatif marocain sur plusieurs projets. Parmi eux, citons l’électrification des écoles rurales, ainsi que la création d’activités génératrices de revenu en milieu rural. A. B.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc