×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:526 Le 10/06/1999 | Partager

· Vodafone annonce des résultats en forte hausse
Le groupe britannique de télécommunications Vodafone, qui est candidat à l'exploitation de la deuxième licence GSM au Maroc, vient d'annoncer un bénéfice imposable en hausse de 44% pour son exercice achevé fin mars. Celui-ci a atteint 1,5 milliard de Dollars (15 milliards de DH) contre 650 millions de Dollars (6,5 milliards de DH) l'année précédente.
Le chiffre d'affaires a progressé de 36%. Au total, «le groupe a engrangé dans le monde plus de 4,6 millions de nouveaux clients, pour finir l'année avec plus de 10,4 millions de clients, soit une croissance de 79%».
Le groupe a réitéré sa vision selon laquelle le portable va devenir le premier mode de télécommunications, avec un taux de pénétration supérieur à 50% sur la plupart des principaux marchés d'ici fin 2002. Il s'apprête à devenir le numéro un mondial du portable après sa fusion avec l'Américain Airtouch. Cette fusion a été votée en mai par les actionnaires des deux groupes et devrait être finalisée à la fin de ce mois ou au début du mois prochain. La Commission Européenne a donné le feu vert, mais la Commission Fédérale des Communications aux Etats-Unis doit encore statuer.

· Alcatel vise la troisième marche du podium
Le groupe français Alcatel vise désormais le troisième rang mondial dans le secteur de la téléphonie mobile. Il a annoncé le mardi 8 juin plusieurs gros contrats dans les infrastructures de ce secteur. Il s'agit notamment de l'intensification du réseau de SFR en France et de la construction du quatrième réseau GSM en Autriche pour le compte du groupe allemand Mannesman. Le groupe français estime aujourd'hui à 10% sa part de marché mondiale, dans le peloton des seconds (Motorola, Nortel, Siemens). Il se situe toutefois assez loin derrière les deux géants mondiaux, Nokia et Ericsson.
«Notre objectif est d'être le troisième», souligne Gérard Véga, le président des activités de communication radio. Le groupe veut augmenter de deux points sa part de marché cette année.
Alcatel mise notamment sur sa position favorable en Chine. Il veut porter à 20% sa part de marché sur ce créneau (12 à 13% actuellement).

Nadia BELKHAYAT (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc